lundi 29 avril 2019

Alex, peut-être... ; Jenn BENNETT.


Édition : Hugo&Cie
          Collection New Way.
Prix : 17 €
Sortie : 18/04/2019
Pages : 335
Ebook : Oui - 9,99 

Alex, peut-être...,
Jenn BENNETT.



Résumé.

Fan absolue de cinéma, Bailey Ridell a passé son année de lycée à discuter en ligne ave Alex, un geek également passionné des salles obscures. Et peut-être aussi à craquer un peu pour lui... 

Mais alors qu'elle s'apprête à le rencontrer, elle commence à paniquer. Et si c'était un pervers qui se cachait derrière son écran ? Ou tout simplement une déception dans la vraie vie ? 

Dans le petit musée local où elle s'est dégoté un boulot pour l'été, elle se rapproche de Porter, un mystérieux surfer un brin impertinent. Mais avant de décider avec qui elle pourrait partager une belle histoire, Bailey veut découvrir qui est Alex. 

Elle va donc remonter sa piste pour le retrouver. Tandis que la vérité se dévoile, Bailey devra assumer celle qu'elle est vraiment et faire un choix. Alex, peut-être ?
















Avant de commencer, je tiens à remercier les éditions Hugo&Cie et la collection New Way pour cet envoi.

« Alex, peut-être… » va nous plonger dans l’histoire de Bailey Ridell.
Cette jeune fille discute en ligne depuis un petit moment avec Alex. Ils partagent la même passion pour le cinéma, mais vivent à l’opposé l’un de l’autre : lui sur la côte ouest, elle sur la côte est.
Sauf que Bailey va déménager chez son père qui habite dans la même ville qu’Alex. Sachant qu’ils peuvent enfin se rencontrer, Bailey panique.
C’était sans compter quelques éléments inattendus qui vont venir perturber ses plans dès son arrivée. Son père lui trouve un job d’été dans le musée local, où elle y fera la rencontre de Porter, un surfer irrésistiblement attirant avec qui le courant passe plus que bien malgré leurs nombreuses disputes.
Petit-à-petit, alors qu’elle se rapproche de Porter, Bailey va mener l’enquête pour retrouver Alex à partir des éléments qu’il lui avait donnés en ligne.

Autant dire que ce young adult est une véritable surprise.
J’ai été particulièrement touchée par l’univers dépeint par Jenn BENNETT. Cette ambiance californienne, cette douceur de vivre, ces personnages qui sont tellement innocents et mignons.
En lisant cette histoire, on plonge dans une bulle de bonheur. Il y a des malheurs, oui, parce que la vie est comme ça, mais tout au long de ma lecture j’ai vraiment eu l’impression de mettre ma vie sur « off » et de respirer.

Les chapitres sont tous du point de vue de Bailey, nous plongeant complètement dans les pensées de la jeune fille. 
J’ai adoré rentrer dans sa tête, connaître ses doutes, ses peurs et ses envies. Bailey est un personnage dont il est facile de s’attacher. Elle est droite dans ses baskets, douce, gentille, mais elle a aussi ses moments de doute. Elle a vécu un terrible évènement plusieurs années en arrière, drame qui a changé sa vie et détruit la vie de couple de ses parents. Sa relation avec sa mère est plutôt houleuse, c’est pourquoi elle décide de rejoindre son père. J’ai adoré son paternel et la relation qu’il a avec sa fille, un lien qui est loin d’être cliché comme on peut parfois le retrouver dans ce genre de lecture. 
En clair, je suis réellement tombée amoureuse de Bailey. En me plongeant dans cette histoire, j’ai eu l’impression de me découvrir une nouvelle amie et il m’a été difficile de lui dire au revoir.
En plus des chapitres de son point de vue, nous avons quelques fois des passages de conversation entre elle et Alex. Des petits extraits qui permettent de découvrir le lien qui les unit, mais aussi d’avoir quelques indices sur Alex. 

Alex, ce fameux personnage mystérieux que Bailey recherche.
Elle a peur de lui donner un rendez-vous, alors elle préfère mener son enquête pour le trouver incognito. J’ai adoré ce jeu de piste, sa façon à elle de mener son investigation.
Comme elle, on cherche à ses côtés ce fameux correspondant. Pour ma part, j’ai deviné assez vite qui il était et je pense que ça sera le cas de beaucoup de lecteurs. Malgré tout, même si le secret n’est pas assez bien caché, cela ne gêne absolument pas notre lecture parce que Alex va petit-à-petit laisser sa place à Porter.

Porter, le fameux collègue de travail de Bailey au musée de sa ville.
A première vue, il est un surfer un peu imbu de lui-même, très taquin, parfois un peu méchant. 
Mais au fur et à mesure des joutes verbales avec Bailey, on se rend compte que c’est sa façon à lui de communiquer avec les autres, de se rapprocher tout simplement. 
La relation entre lui et la jeune fille va évoluer doucement, tendrement. J’ai complètement fondue devant eux, devant chaque nouvelle étape de leur relation. 

Le final est beau et reflète parfaitement l’ambiance du livre.
Le tempo s’accélère, préparant le terrain pour les dernières révélations. 
Même si pour moi tout était parfait, j’aurais tellement aimé lire quelques chapitres qui se passent plus tard ou pendant l’année scolaire. Savoir vraiment comment allaient évoluer les personnages après ce final.


En conclusion, « Alex, peut-être… » est un véritable coup de coeur. Jenn BENNETT nous embarque dans une histoire douce, tendre, mais aussi avec des moments plus sombres. C’est un vrai plongeon dans la vie, la vraie, un aperçu de ce qu’était l’adolescence avec les doutes et les peurs qui l’accompagnent. 
J’ai complètement craqué pour les personnages principaux, pour leur histoire, par les messages que l’auteur a voulus transmettre à travers eux. 

Le titre de « coup de coeur » n’est absolument pas volé. « Alex, peut-être… » est à lire de toute urgence.








Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...