mercredi 6 octobre 2021

Falling again ; Morgane MONCOMBLE.

 



  
Édition
: Hugo New Romance
Prix : 17€
Poche : Oui - 8,50 €
Sortie : 02/09/2021 (poche)
Pages : 557 (poche)
Ebook : Oui - 7,99 €
 
Falling again
Morgane MONCOMBLE.



Résumé.


S
urdoué mais solitaire, Aaron n'a que cinq ans lorsqu'il manque de se noyer. Celle qui le sauve d'une mort certaine n'est autre que Fleur, une petite fille bavarde avec des millions d'amis.

Au travers de lettres échangées, les deux enfants se promettent un amour durable digne des meilleurs dramas coréens... jusqu'à ce que la vie les sépare.

Seize ans plus tard, Fleur est une écrivaine romantique mais fauchée qui a perdu toute confiance en elle. De son côté, Aaron est devenu un professionnel du jeu vidéo froid et asocial. Lorsque leurs chemins se croisent à nouveau, Fleur pense que c'est le destin ; l'occasion de faire table rase du passé.

Seul problème : Aaron semble avoir tout oublié de leur histoire d'amour.
















Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cette lecture.

 
« Falling Again » va nous plonger dans le quotidien de Fleur et d’Aaron, deux enfants qui vont se rencontrer de la plus saugrenue des façons. Fleur va sauver Aaron de la noyade et de là va naître une belle amitié.
Ils avaient l’habitude de toujours correspondre à travers des lettres, de jouer ensemble dès qu’ils le pouvaient, jusqu’au jour où Aaron déménage et disparaît subitement.
Seize ans plus tard, Fleur est devenue une autrice qui n’est pas encore connue, bien au contraire. Elle stagne dans sa vie professionnelle comme dans sa vie personnelle.
Aaron lui est devenu un game designer assez réputé tant par son talent que par sa froideur.
Un beau jour, ils vont se recroiser puisque Fleur a décroché un job dans la boîte où travaille Aaron.
Alors qu’elle est bouleversée de le revoir, lui ne laisse rien transparaître… Pire : il semblerait même qu’il ne se souvienne absolument pas d’elle.

J’ai beaucoup aimé ma lecture, ce qui ne me surprend pas vraiment. Morgane MONCOMBLE a réussi à me convaincre avec ses titres, avec ses romances qui sont touchantes.

Le récit est narré des deux points de vue : celui de Fleur et celui d’Aaron.
Il y a des passages dans le passé, notamment au début qui m’a de suite chamboulée, des retours en arrière disséminés tout au long du texte pour apprendre petit-à-petit pourquoi Aaron a soudain disparu.

Les personnages sont très attachants.
Fleur est toute réservée, presque craintive, pleine de peur et d’incertitudes. Son travail dans l’entreprise de jeux-vidéo va la bousculer, l’obliger à s’ouvrir et à changer. Au fur et à mesure des chapitres, on assiste à son évolution, à son émancipation et j’ai adoré suivre ses changements.
Aaron est perturbant. Froid, distant, antipathique, mais tellement plein de contradictions. Plus on apprend à le connaître et plus on se rend compte qu’il est tout l’inverse de ce qu’il veut montrer.

Le duo que vont former ces deux personnages est tellement touchant.
Tout d’abord parce que dans le présent ils vont changer au contact de l’autre. Mais aussi parce qu’ils partagent un passé, passé oublié pour Aaron, mais pas de Fleur.
On se rend très vite compte que s’il y a autant de mystère sur leur passé, c’est parce qu’il s’y cache quelque chose de très important.
Il y a beaucoup de mystère autour de cela et même si on pense à cette éventualité, il nous est difficile de vraiment l’accepter jusqu’à ce que l’on découvre tout.

La particularité de ce livre est vraiment la présence de « clichés » très romantiques extraits de dramas que l’autrice a adorés. Si j’en ai vu aucun, je suis assez familière avec les univers romancés asiatiques et j’ai beaucoup aimé retrouver des scènes « classiques » dans cette histoire ( comme par exemple la balade en vélo ).
Ce choix apporte de la fraîcheur et de la douceur à l’histoire, ce qui permet de souffler à travers tous les drames.

Mais plus que tout, c’est vraiment l’explication de l’autrice sur les romances et sur son amour pour « l’amour » qui m’a vraiment fait voir différemment toute son histoire. J’ai été très touchée par son explication, par sa vision sur ce sujet qui m’a vraiment donné à voir sous un autre angle l’univers de la romance.

 

En conclusion,  « Falling again » est une belle romance. Morgane MONCOMBLE a vraiment le don pour écrire des histoires touchantes et prenantes.
Ici, les personnages se retrouvent seize années après leur dernière rencontre. Si Fleur est touchée de retrouver Aaron, ce dernier ne semble pas la reconnaître et encore moins se souvenir de son passé.
Cette romance en plusieurs plans va nous faire ressentir beaucoup d’émotions. On va apprendre autant à connaître les personnages dans le présent, à les découvrir vraiment et à suivre leur évolution ; mais on va aussi découvrir leur passé commun, passé qui est vraiment la clé de ce qu’ils sont devenus « aujourd’hui ».
Morgane MONCOMBLE profite également de cette histoire pour nous offrir une ode à l’amour par le biais de son amour à elle pour les dramas et la romance en général. Même si je n’ai pas toutes les références, il est facile de trouver certains clins d’oeil qui sont assez universels.
Bref, j’ai adoré cette lecture entre ombre et lumière, passé et présent, amitié et amour.





Note.

17/20



Extraits.


" Pour lire un extrait de « Falling again » cliquez ici.


Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




 

lundi 4 octobre 2021

La force de renaître ; Brittainy C. CHERRY.

 



  
Édition
: Hugo New Romance
Prix : 17€
Poche : -
Sortie : 09/09/2021
Pages : 453
Ebook : Oui - 7,99 €
 
La force de renaître
Brittainy C. CHERRY.



Résumé.

Jamais je n'aurais pu croire que ce serait Ian Parker qui me sauverait...


Je sais que je devrais garder mes distances avec Ian Parker.
Mais quand mon dealer de beau-père m'a mise à la porte, je n'avais nulle part où aller. Squatter une cabane abandonnée sur la ferme du grand-père de Ian est un plan qui en vaut un autre.
Mais Ian m'y a trouvée, bien sûr, et il insiste pour que je vienne m'installer dans sa chambre d'amis. Je sais que je devrais refuser, mais la perspective d'un toit et d'un lit chaud est irrésistible. Sans parler des yeux bruns et des bras solides de Ian.

Nous n'avons rien en commun, sauf que l'étincelle qui s'allume entre nous est incontestable. Finalement, ma vie s'éclaircit.
Jusqu'à ce que je dénonce mon beau-père aux flics et provoque involontairement l'arrestation de ma mère, qui est enceinte.
Maintenant, je dois sacrifier mes rêves pour m'occuper du bébé de ma mère. Elle est la seule famille qui me reste. Alors que le groupe de rock de Ian décolle et que ses rêves à lui commencent à se réaliser.

Ian est ma seule chance de connaître l'amour. J'espère seulement qu'il ne deviendra pas la seule chance qui m'aura échappé.
















Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cette lecture.

 
Brittainy C. CHERRY fait partie de mes autrices favorites en romance. Elle arrive toujours à nous faire ressentir énormément d’émotions et à nous retourner le coeur.

« La force de renaître » est son nouveau titre.
Nous allons y faire la connaissance d’Hazel, une jeune femme qui n’a jamais eu de chance dans la vie. Elle se fait mettre à la porte par sa mère droguée et son beau-père, dealer.
Seule et complètement perdue, elle va trouver refuge dans une vieille cabane abandonnée de la ferme de Ian, où elle travaille.
Ce dernier n’a jamais vraiment apprécié Hazel, surtout son beau-père qu’il déteste. Il mène la vie dure à la jeune femme. Pourtant, lorsqu’il la découvre dormant dans cette vieille cabane abandonnée, quelque chose change en lui.
Il ne devrait pas penser à elle, alors que son groupe de rock est prêt à connaître le succès qu’il a toujours espéré. Pourtant, il ne peut s’y empêcher.

Encore une fois, j’ai adoré cette lecture.
Je ne sais pas s’il y a un livre que je ne vais pas aimer de cette autrice.

Dès les premiers chapitres, j’avais déjà les larmes aux yeux. C’était intense, de la première à la dernière page.

On ne peut que s’attacher aux personnages principaux.
Hazel est une héroïne jeune qui a toujours vécu une vie difficile. Sa mère est complètement droguée, son beau-père est dealer et sans morale, ils vivent dans la misère. Pourtant, Hazel fait tout pour s’en sortir. Elle ne veut qu’une chose : réussir à être indépendante pour pouvoir emmener sa mère loin de ce cauchemar. Heureusement, sa route va croiser celle de Ian et de ses grands-parents, une rencontre qui va transformer sa vie.
Ian quant à lui semble tout avoir. Des grands-parents aimant, une ferme, un travail, son groupe de rock va bientôt être connu, une belle gueule qui fait fondre toutes les filles. Seulement, derrière tout cela, derrière son masque se cache une personne brisée et sans confiance. Des traumatismes sont toujours présents en lui.

Le duo que vont former Hazel et Ian est plein de surprises.
Ils ont une dynamique très intéressante et vraiment à contre-courant de ce que l’on aurait pu imaginer. En effet, la personne la plus forte, la plus indépendante, déterminée et en phase avec ses sentiments est Hazel et non Ian. Au contraire ce dernier a besoin d’Hazel pour grandir.
J’ai adoré leur romance, leur amitié, leur relation qui est saine et belle.

Il y a aussi beaucoup de personnages secondaires et je dois dire que la plupart ont réussi à se trouver une place dans mon coeur.
Les grands-parents de Ian sont tellement touchants. Dès les premiers instants je les ai adorés. Tous les amis de Ian sont adorables et apportent un semblant de normalité au quotidien d’Hazel.
Il y a aussi tous les personnages secondaires qui rendent cette belle histoire si triste, comme le beau-père d’Hazel, sa mère et bien d’autres. Même si certains sont détestables, ils sont nécessaires à l’histoire.

Le récit est narré des points de vue de Ian et d’Hazel, un schéma classique dans ce type de romance.
J’ai beaucoup aimé cette alternance, avoir les deux visions et apprendre à mieux les connaître chacun séparément.

Comme toujours avec Brittainy C. CHERRY, il y a énormément de thématiques qui sont abordées dans ce livre. L’addiction, la solitude, la dépression, la gloire, l’amitié,… Des thèmes positifs et négatifs, des sujets qui font réfléchir et qui nous poussent à nous questionner.

Même si j’ai vraiment beaucoup aimé ma lecture, le petit « truc » qui m’a gêné est peut-être l’âge des personnages. Même s’ils sont aidés par des personnages plus âgés, j’ai trouvé que c’était un peu facile pour eux de réussir à s’en sortir face à tous les obstacles qu’ils rencontrent.
Alors même si j’ai apprécié la douceur qui se dégage de cette histoire, il me manquait un petit peu plus de complication.

 

En conclusion,  « La force de renaître » est une très belle lecture. Brittainy C. CHERRY arrive toujours à nous présenter des histoires fortes en émotions qui nous bouleversent et celle-ci ne déroge pas à la règle.
Dès les premiers chapitres, on est complètement transportés dans son univers. Il m’a été difficile de retenir mes larmes alors que je n’avais pas lu plus de dix chapitres.
L’autrice aborde des thématiques difficiles, comme l’addiction, la maltraitante, l’abandon. Des thèmes qui nous prennent aux tripes et nous affectent.
Les personnages principaux sont attachants, mais surtout : ils sont jeunes, ce qui apporte encore plus de drame à cette histoire. Hazel est lumineuse, pleine de vie et d’envie de se battre. Ian est plus sombre, plus perdu. Ensemble, ils vont se tracer une voie qu’ils n’auraient jamais imaginée.
Heureusement, il y a aussi de la lumière avec des personnages secondaires tendres et joyeux qui viennent s’opposer à toute cette tristesse.
Bref, encore du grand Brittainy C. CHERRY !





Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




 

lundi 27 septembre 2021

Tout est sous contrôle ( sauf toi ! ) ; Sally THORNE.



 

Édition
: Harlequin
         Collection &H
Prix : 16,90 €
Poche : -
Sortie : 15/09/2021
Pages : 378
Ebook : Oui - 6,99 €
 
Tout est sous contrôle ( sauf toi ! )
Sally THORNE.



Résumé.


Elle mène une vie bien réglée. Il ignore complètement les règles.
 
Certes, à vingt-cinq ans à peine, Ruthie ne vit que pour son travail et n’a ni fiancé ni vie sociale.
Certes, elle passe ses journées entourée de personnes dont l’âge avoisine les quatre-vingt-dix ans.

Mais Ruthie va bientôt devenir manager du village pour seniors de luxe où elle officie, et sa vie lui convient parfaitement. Son emploi du temps est calé sur des semaines, ses journées sont millimétrées, et elle sait que tout est sous contrôle. Du moins le croyait-elle, jusqu’à ce qu’elle rencontre Teddy.

Ce biker tatoué des pieds à la tête a besoin d’un toit, et son père, le propriétaire des lieux, lui permet de loger avec les employés à condition qu’il donne un coup de main.

Ruthie se serait bien passée de cet élément perturbateur qui, du jour au lendemain, devient à la fois son «  collègue  » et son voisin. D’autant que, si le physique très avantageux de Teddy s’avère utile pour négocier avec les résidentes, il devient vite une menace pour sa propre tranquillité mentale…















Je remercie les éditions Harlequin et la collection &H pour cette lecture.
 
C’est le premier titre de Sally THORNE que je lis, pourtant elle est bien connue dans le monde de la romance puisque son titre « The hating game » va bientôt sortir au cinéma.

« Tout est sous contrôle ( sauf toi ! ) » est son nouveau livre publié en France.
Nous allons y faire la connaissance de Ruthie, une jeune femme de vingt-cinq ans déjà bien engluée dans la routine. Elle ne vit que pour son travail, son logement est même à son travail, elle n’a pas de vie sociale, ni de copain.
Elle travaille dans un village de seniors et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle a le même âge mental qu’eux.
Tout était parfaitement réglé dans sa vie jusqu’au jour où Teddie débarque. Il est motard et son père est le propriétaire de la résidence dans laquelle travaille Ruthie. Teddie va d’ailleurs loger juste à côté de Ruthie en attendant de retomber sur ses pattes et de s’envoler.
Son séjour va bouleverser le quotidien de Ruthie.

J’ai passé un bon moment de lecture avec ce titre. Même si ce n’est pas un coup de coeur et que quelques éléments m’ont dérangés, cela n’entache en rien le fait que je ressors de cette lecture satisfaite.

Ce qui m’a tout d’abord perturbé, c’est le style d’écriture de l’autrice. Il est assez particulier et je dois bien avouer que j’ai mis longtemps à m’y faire. Si j’ai d’abord cru que cet élément allait être rédhibitoire pour moi, au fur et à mesure des chapitres j’ai fini par l’apprécier.
En effet, plus on avance dans l’histoire et plus on se rend compte que finalement, sa plume colle parfaitement avec ce genre de récit.

Le gros point fort de « Tout est sous contrôle ( sauf toi ! ) » est les personnages.
Il y en a beaucoup et ils sont tous travaillés. Autant dire que vous en trouverez forcément un qui saura vous émouvoir.
Ruthie est une héroïne comme on les aime dans ce genre de roman. Elle est dévouée aux autres, elle fait toujours passer les autres avant soi-même et elle est foncièrement gentille. Elle est réservée pour plusieurs raisons que l’on va découvrir dans l’histoire, et son évolution est touchante. On apprécie suivre tous ses efforts pour sortir de sa zone de confort et pour pouvoir enfin vivre.
Teddy est d’abord détestable, mais on finit par l’aimer. Il peut paraître arrogant et un peu méchant, mais ce ne sont que des apparences. Lui aussi est maladroit à sa manière, mais c’est surtout son côté vulnérable et sensible qui m’a le plus touché.
J’ai également adoré les soeurs Parloni qui ont une place très importante dans le récit. Elles sont à mourir de rire et franchement, sans elle, l’histoire n’aurait aucun sens.
Melanie était aussi un personnage intéressant et touchant à découvrir.

La romance m’a fait peur je dois dire.
Il est évident que dès la rencontre entre Ruthie et Teddy nous savons comment l’histoire va se terminer. Pendant la première moitié du livre, je n’ai ni été convaincue par leur histoire, ni même emballée.
Mais dès la seconde moitié commencée, tout a changé. Peut-être parce que l’autrice laissait enfin place aux sentiments et mettait plus en avant les fragilités des personnages.

 

En conclusion, « Tout est sous contrôle ( sauf toi ! ) était une bonne lecture. Sally THORNE m’a plongé dans son univers déjanté et je dois bien l’avouer : j’ai été tout d’abord déstabilisée.
D’une part parce que son style d’écriture est vraiment atypique, mais aussi par une première moitié de livre qui est un peu en dessous de mes attentes.
Heureusement, tout le potentiel de l’histoire se dévoile dès la seconde moitié du livre. L’autrice nous plonge alors dans les sentiments et les peurs des personnages, ce qui nous aide à nous attacher à eux.
Les protagonistes sont attendrissants, il y en aura forcément un qui fera battre votre coeur.
Même si la romance est courue d’avance, on se prend au jeu de suivre les aventures de Ruthie et de Teddy pour découvrir avec eux leur happy end.



Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




 

 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...