mercredi 21 décembre 2016

Le plaisir de te détester ; Emilie MILLION.

Édition : Harlequin
          Collection HQN.
Prix : 3,99 €
Sortie : 07/12/2016
Pages : 178

Le plaisir de te détester
Emilie MILLION.



Résumé.

Pour certaines personnes, les réunions des anciens du lycée sont un bon prétexte pour étaler son bonheur et sa réussite. Pour Marie, c’est surtout l’occasion de se prendre la réalité en face : célibataire, au chômage, au bord de la ruine, on ne peut pas dire qu’elle ait de quoi se vanter auprès de ses anciens camarades. 

Constat qui devient d’autant plus blessant lorsqu’elle se retrouve face à David, qu’elle a humilié dix ans plus tôt. Car le geek boutonneux de ses souvenirs s’est transformé en un chef d'entreprise charismatique. 

Alors, quand ce dernier lui propose de devenir son assistante, Marie hésite : doit-elle céder à la tentation de revoir David ou bien faire preuve de prudence et éviter cet homme qui a toutes les raisons de lui en vouloir ?
















Je tiens à remercier les éditions Harlequin et NetGalley pour cette lecture.

« Le plaisir de te détester » m'a de suite attirée avec son résumé plutôt tentant et mignon.
Dans cette histoire, nous allons faire la connaissance de Marie. A l'approche de la trentaine, elle vit toujours en colocation avec une copine, n'a ni mari, ni enfant, pas de boulot et ses comptes sont dans le rouge. 
A l'occasion d'une réunion avec ses anciens camarades de lycée, elle va revoir David, le garçon pas vraiment mignon qu'elle aimait en secret. Marie à la surprise de se rendre compte qu'il est devenu plus que charmant et que, malgré les quelques déconvenues qu'ils ont vécues, il a l’air de faire table rase du passé et lui propose de devenir sa secrétaire dans son entreprise.
Pensant d'abord qu'il veut se venger de l'humiliation qu'elle lui avait faite subir plus jeune, Marie va petit-à-petit succomber de nouveau à son charme.

Emilie MILLION nous promet dès son résumé une romance simple et sans prétention. Le contrat est plus que rempli, même si le récit a quand même quelques défauts. 

Dès les premières pages, nous entrons dans le vif du sujet, à savoir cette fameuse réunion entre anciens camarades de classe qui va venir chambouler le quotidien de notre héroïne. 
J'ai apprécié que ce début ne traîne pas en longueur car le livre ne fait que 178 pages, ce qui est assez court pour vraiment développer de manière approfondie une histoire et encore plus une romance. 

Au fur et à mesure que nous faisons la connaissance de tous les personnages, on ne peut que constater le fait qu'ils sont vraiment trop stéréotypés. 
Marie est une héroïne que l'on retrouve fréquemment dans ce genre d'histoire : têtue, caractérielle, mais avec un grand coeur, elle n'a pas sa langue dans sa poche. 
David ressemble un peu à Christian Grey, sans le côté dominateur et son penchant pour le BDSM. Il est plus sensible et même s'il m'a laissé un peu de marbre, j'ai complètement fondue lorsqu'il est mis en scène avec sa fille. L'auteur nous offre alors des passages sublimes, intenses en émotions qui m'ont fait sourire ou monter les larmes aux yeux. 
L'ex de David, Servane, tient le rôle de la femme jalouse et prête à tout, ce qui ne nous surprend pas vraiment. 
Les meilleures amies de Marie sont, quant à elles, un peu insignifiantes dans cette histoire. Alors oui, elles ont aussi des problèmes et une histoire, mais ici ce n'est clairement pas exploité et un peu inutile. Peut-être qu'Emilie MILLION a pour projet d'écrire un livre pour chacune d'elle ?

J'ai également été un peu gênée par le style de l'auteur. Je ne suis pas très sensible face aux histoires racontées ‘familièrement’ par le personnage principal, voir qu’à certain passage il interpelle le lecteur et c'est malheureusement le cas ici. 
Bien que je n'aime pas cet aspect et que cela m'empêche de vraiment entrer dans le récit, j'avoue que cela rajoute un effet de légèreté à cette histoire, ce qui ne déplaira sûrement pas à la plupart des lecteurs de ce genre de romances légères et simples.

La fin est un peu précipitée à mon goût. 
Les quelques petits obstacles qui se tenaient entre David et Marie sont abattus avec un peu trop de facilité. C'est dommage car cela enlève de la tension et nous, en tant que lecteur, nous sommes un peu moins impatients de savoir la ‘suite’ car on se doute de comment cela va se terminer.




En conclusion, « Le plaisir de te détester » est une romance simple, légère et sans prétention. Emilie MILLION nous fait passer un petit moment sympathique, bien que son récit manque de profondeur et comporte quelques défauts.






Un livre à lire pour passer un moment de détente simple et léger après une lecture sérieuse.









Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...