mercredi 1 novembre 2017

Aux Livres Exquis ; Fanny VANDERMEERSCH.

Édition : Charleston.
Prix : 18 €
Sortie : 06/10/2017
Pages : 178
Ebook : Oui - 9,99 

Aux Livres Exquis
Fanny VANDERMEERSCH.



Résumé.

Chloé n’aime pas la routine. 
Mère d’un enfant, mariée à un homme qu’elle ne voit jamais, elle refuse de rester la gentille femme au foyer qui attend son mari. Quand elle lit dans le journal qu’un café littéraire, Aux Livres Exquis, cherche une serveuse en CDD, c’est le rêve. 

Or, si elle s’entend à merveille avec le comptable, les débuts sont difficiles avec le patron, David. Et quand elle découvre son portrait dessiné à plusieurs reprises dans le carnet d’une cliente mystérieuse qui s’est volatilisée, elle comprend qu’elle arrive à un tournant de sa vie.

Entre muffins brûlés, énigmes, crises de larmes, de rire, voyage au Maroc, révélations sur le décès de sa mère et découverte de ses origines, la vie de Chloé ne sera plus la même.















Je remercie une nouvelle fois les éditions Charleston pour cette lecture en avant-première en tant que Lectrice Charleston 2017.

Dans « Aux livres exquis », nous allons suivre Chloé, une mère de deux enfants qui n’est malheureusement pas heureuse en couple. Son mari la délaisse totalement, ne lui montre aucun amour et n’est que très rarement à la maison pour s’occuper de sa famille.
Se sentant seule et malheureuse dans sa vie quotidienne qui ne se résume qu’aux enfants et à la maison, elle décide sur un coup de tête de postuler pour un emploi de serveuse au café littéraire « Aux livres exquis ». 
Ce qu’elle ne sait pas encore, c’est que dès qu’elle aura passé le seuil de la porte de ce café, sa vie va complètement basculer.

Cette lecture a été pour moi un vrai rafraichissement, une pause inattendue qui m’a laissé complètement satisfaite après avoir lu la dernière page.

Dès le début, nous entrons dans l’univers de Chloé, cette femme complètement débordée par son quotidien de femme au foyer, mais aussi totalement perdue. Autant elle nous apparait presque accomplie dans sa facette de maman, autant ses facettes de femme et d’amante sont délaissées par un mari plus qu’absent. 
Pourtant, elle en mérite de l’attention. Elle est serviable, aimante, pétillante et même si elle manque cruellement de confiance, on s’attache très rapidement à ce personnage lumineux. Le duo qu’elle forme avec son fils ainé, Rudy, est attendrissant. Ce petit garçon a réussi à me faire fondre du début à la fin du livre, avec ses attentions et ses répliques.

Le café littéraire « Aux livres exquis » est un endroit clé de l’intrigue. 
Un peu comme un élément perturbateur dans la vie de Chloé, dès que cette dernière va entrer pour la première fois dans ses lieux, sa vie va totalement basculer.
Que cela soit au niveau de son couple qu’en ce qui concerne ses souvenirs et ses parents, absolument tout va être chamboulé. J’ai beaucoup apprécié tous ces changements, ce chemin qui mène vers le positif et le bonheur, même si cela veut dire que l’on va devoir passer par des étapes plus dures et difficiles à accepter.

Plusieurs thématiques sont abordées tout au long de cette histoire qui n’est pourtant pas si longue que cela.
L’amour, l’amitié, la femme en tant que mère, épouse et amante, mais aussi la recherche de ses origines, le pardon et le deuil. L’auteur arrive à mêler tous ces thèmes avec brio, passant de l’un à l’autre sans que le rendu soit lourd et pompeux ou même absurde.
J’ai retrouvé dans cette lecture plusieurs petits éléments qui m’ont fait penser à « La plage de la mariée » de Clarisse SABARD, publiée également aux éditions Charleston ( si vous n’avez pas lu ce livre, mais qu’attendez-vous ?! ), et c’est peut-être pour cela que cette histoire m’a autant plu.

La fin est à l’image du reste du récit, douce et tendre.
Elle n’est pas surprenante car l’on devine rapidement comment l’histoire va évoluer, mais elle a le mérite de rester dans le chemin voulu de l’auteur et ne dénote pas avec le reste du livre.
Malgré tout, je suis un peu insatisfaite des dernières pages et de laisser les personnages comme cela. Je pense que l’auteur aurait pu développer un peu plus et creuser encore un peu son récit car il y avait encore matière à faire.




En conclusion, « Aux livres exquis » est une histoire douce et tendre qui se déguste et s’apprécie. Le style de l’auteur est simple, mais arrive avec beaucoup de facilité à nous faire ressentir des émotions. On s’attache aisément aux personnages et les thèmes abordés parleront à n’importe quel lecteur. Par contre, je reste un peu sur ma faim avec ce final qui aurait mérité plus de développement, mais je suis plus que convaincue par cette lecture feel good qui s’inscrit avec brio dans la ligne éditoriale des éditions Charleston.







Un livre à lire cet été au soleil, pour garder le sourire aux lèvres.














Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...