lundi 30 novembre 2015

The Revolution of Ivy ; Amy ENGEL.

Édition : Lumen.
Prix : 15 €
Sortie : 05/11/2015
Pages : 322

The Revolution of Ivy,
Amy ENGEL.



Résumé.

Née pour trahir et faite pour tuer... sera-t-elle à la hauteur ?

J'ai tout perdu. Mon foyer. Ma famille. L'homme que j'aime.
Ce serait si facile de capituler, de fermer les yeux et d'attendre que la faim et la soif et raison de moi. Ou bien qu'une bête sauvage me trouve. Ou même un autre survivant... Mais je refuse d'abandonner. J'en ai terminé avec la lâcheté. Il est temps pour moi d'agir, enfin.
Bishop me l'avait bien dit, cet univers hostile ne pardonne pas la moindre erreur. Et au-delà e la barrière, c'est encore pire. L'hiver approche, et si je veux survivre, il va me falloir trouver de l'eau, des vivres, un abri. D'autres condamnés avec lesquels m'allier. Mais surtout, je vais devoir faire un choix : dois-je oublier ma vie d'avant, me venger de ceux qui m'ont trahie... ou mener, purement et simplement, la révolution ?


Car je ne suis plus une Westfall, ni une Lattimer. Simplement Ivy. Et je suis enfin libre.
















C'est avec beaucoup d'impatience que j'attendais ce livre, comme beaucoup d'autres lecteurs. « The Book of Ivy » a été un énorme coup de cœur et j'espérais ressentir les mêmes émotions avec ce second opus.

« The Revolution of Ivy » se passe de suite après les événements du premier tome. Livrée à elle-même, Ivy se retrouve expulsée de Westfall. De nombreuses épreuves l'attendent. Survivra-t-elle à l'extérieur de sa ville ? Trouvera-t-elle des personnes pour l'aider à oublier tout ce qu'elle a perdu et à passer à autre chose ?

Autant le dire de suite : je suis légèrement déçue par ce livre.
J'en attendais tellement que mes attentes étaient apparemment difficiles à combler. 
Disons plutôt que l'histoire à beaucoup de mal à démarrer.

Effectivement, pendant au moins le premier tiers du livre, on s'ennuie.
Ivy est seule, cherche désespérément à survivre hors de Westfall. Autant dire que les passages sont longs et vides. Elle ressasse les mêmes choses, les mêmes peines, et alors qu'au début on compatissait pour elle, on finit vite par être lassé. Même lorsqu'elle se trouve dans un village de ‘survivants’, les tâches se succèdent et se ressemblent. Bien que la vie à l'extérieur de Westfall soit dure, elle n'est absolument pas intéressante, notamment parce qu'Ivy n'a aucun but.
Heureusement, passé cela, un ‘élément perturbateur’ débarque et les choses bougent enfin.

Mais ce qui m'a le plus déçue, c'est l'absence de ‘romance’ pendant tout le premier tiers du livre, mais aussi tous les complots qui se passent à Westfall entre les familles de Ivy et Bishop. Tous ces éléments présents dans « The book of Ivy » font que j'ai apprécié cette histoire. Or tous ces aspects sont inexistants dans cette première partie du livre. 

Dans « The Revolution of Ivy », nous retrouvons Ivy, mais totalement différente de celle que nous avons connu dans le premier tome. Ici, elle est d'abord brisée pour ensuite devenir dure, mais aussi attendrissante et passionnée. Ce personnage évolue et prend son envol. J'ai aimé son parcours, ses choix, sa réaction lorsqu'elle retrouve Bishop. Je me suis beaucoup reconnue en elle et elle m'a vraiment émue.
Que dire de Bishop ? Je suis retombée amoureuse de lui une seconde fois. Il est égal à lui-même, tel qu'on l'a connu dans « The book of Ivy », mais il nous réserve encore plein de surprises. Son comportement nous fait fondre. Il est un mélange de force et de douceur, de dureté et de tendresse. Bref, il fait désormais parti des personnages masculins que je préfère le plus dans la littérature !
Mention spéciale aux deux nouveaux personnages que j'ai adoré : Ash et Caleb. Je ne les appréciais pas vraiment au début, mais on ne peut que les aimer au final tant ils sont adorables. Plus ou moins qualifiés de 'sauvages' car ils vivent hors de Westfall, ils sont finalement bien plus humains que certaines personnes qui résident dans cette ville.

Parlons un peu de la fin, sans trop en dévoiler.
Son dénouement est dur et beau à la fois. Je ne pensais pas que Amy ENGEL réserverait ce sort à certains personnages, mais j'en suis satisfaite. 
Par contre, j'ai trouvé que le dénouement de cette histoire s'est passé trop rapidement. Les événements se sont enchaînés et l'on n'a pas vraiment le temps de réaliser ce qu'il vient de se passer que c'est déjà la fin du livre. 

Ce problème de temporalité est un peu présent dans tout le livre. Il y a beaucoup d'ellipses temporelles dans ce roman, contrairement au premier tome qui se déroule sans vraiment de ‘trous’ dans le récit. Là, des périodes d’une semaine jusqu'à plusieurs mois nous passent sous le nez. J'ai trouvé cela dommage car du coup, en tant que lecteur, on se sent moins ancré dans l'histoire, à cause de tous ces passages passés sous la trappe. Certes, ils ne devaient pas se passer des choses intéressantes, mais bon.




En conclusion, « The Revolution of Ivy » est une suite qui a du mal à démarrer, mais qui rattrape ( trop ) vite son retard. Bien qu'il soit moins bon que « The book of Ivy », cela reste une bonne lecture et une fin satisfaisante pour cette histoire. Amy ENGEL reste sans conteste un écrivain à suivre !






Un livre à lire pour les amoureux de dystopies et ceux qui veulent connaître la fin des aventures de Ivy et Bishop.









Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




4 commentaires:

  1. Tout a fait d'accord avec toi ! Un tome un peu en dessous du premier, bien que ce soit quand même une très bonne lecture ! Et c'est vrai que Bishop manque un peu, surtout au début ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Héhé ! On va vraiment devoir faire notre casting ! ;)

      En tout cas, merci d'être passée par là :)

      Supprimer
  2. Je n'ai pas vraiment lu ta chronique car je commence (enfin !) le tome aujourd'hui, mais je reviendrai un peu plus tard quand j'en serai au tome histoire de voir si nous avons les mêmes impressions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui et oui !

      J'ai hâte de connaître ton avis parce que, contrairement au tome 1, ce n'est pas un coup de coeur.
      J'ai été un peu déçue par certains points, à voir si tu penses pareil.

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...