jeudi 1 juin 2017

Elements, tome 3 : The Silent Waters ; Brittainy C. CHERRY.

Édition : Hugo Roman
          Collection New Romance.
Prix : 17 €
Sortie : 01/06/2017
Pages : 447

Elements, tome 3 :
The Silent Waters
Brittainy C. CHERRY.



Résumé.

Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes. J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.

J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape. Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.

C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.















Je remercie les éditions Hugo&Cie ainsi que la collection New Romance pour cette magnifique lecture.

Après avoir dévoré les deux premiers tomes de la série « Elements », j’étais plus qu’impatiente de me jeter sur le troisième. J’avais adoré le premier livre, « The Air he breathes », j’ai été un peu moins emballée par le second, « The Fire », j’étais donc dans le flou total quant à mon futur ressenti sur ce livre.

Petite note : la série « Elements » est en fait composée de quatre livres avec chacun pour thème l’un des quatre éléments ( eau, terre, feu et air ). Cependant, chaque tome peut se lire indépendamment des autres et dans le désordre, puisque nous suivons à chaque fois un couple différent.

Dans « The Silent Waters », nous faisons la connaissance de Maggie, une jeune fille qui part s’installer avec son père chez sa nouvelle compagne. Elle va alors découvrir qu’elle a un demi-frère et une demi-soeur, Calvin et Cheryl. Elle va aussi faire la connaissance du meilleur ami de Calvin : Brooks. Dès lors, elle n’a d’yeux que pour ce garçon, qu’elle veut à tout prix épouser.
Malheureusement pour elle, un évènement va bouleverser sa vie à tout jamais. A huit ans, elle perd sa voix tant le traumatisme est lourd et elle ne veut plus quitter sa maison.
Se coupant du monde, les années passent et Maggie n’arrive pas vraiment à guérir. Brooks arrivera-t-il à la faire sourire et parler de nouveau ?

Ce livre est une pépite. Une merveille.
C’est l’un des meilleurs livres que j’ai pu lire de toute mon existence.

Je ne pensais pas en ressortir si chamboulée. 
Brittainy C. CHERRY a des mains en or et elle nous fait littéralement voyager dans cette histoire d’amour, de drame, de vie. 
Son style d’écriture est vraiment addictif et elle arrive à nous transporter avec une réelle aisance dans son récit. Elle nous fait ressentir des milliers d’émotions, nous faisant passer des rires aux larmes avec une facilité vraiment déconcertante. J’en suis encore chamboulée de m’être si rapidement impliquée dans son histoire et d’avoir ressenti autant d’émotions. J’ai encore le coeur en miettes, mais aussi rempli d’amour alors que j’ai terminé cette histoire depuis plusieurs jours. 
Alors même si j’ai un peu été dérangée de trouver un vocabulaire trop adulte dans la bouche et les pensées de la Maggie de huit ans, on passe bien vite au-dessus de ce petit détail qui est finalement très insignifiant.

L’histoire de « The Silent Waters » bascule vraiment lorsque s’abat le malheur sur Maggie.
Dès lors, le récit qui était très lumineux, très vivant devient tout son contraire : sombre et silencieux. C’est dur, et l’on ressent beaucoup de compassion et de peine pour ce personnage, mais aussi pour tous les autres qui gravitent autour d’elle. On apprend très vite que lorsque quelqu’un devient une victime, elle n’est pas la seule impliquée : c’est tout son entourage proche qui l’est également. Ici, c’est donc la famille de Maggie, mais également Brooks et une voisine de Maggie qui vont devoir porter ce lourd fardeau également.
Alors que certains sont de vrais soutiens pour la fillette puis pour la jeune femme, d’autres se transforment en véritables tyrans et finissent par lui faire du mal également. 
C’est triste. Vraiment. Tout au long de votre lecture, vous ne pourrez pas rester indifférent face à ce que vivent les personnages. 

Ce que j’ai adoré dans cette lecture et qui fait qu’elle me restera mémorable, c’est ce jeu d’opposés que l’on lit et que l’on ressent tout au long du livre. Brittainy C. CHERRY n’épargne pas ses personnages et nous non plus. On lit des choses horribles, des belles choses, des instants tellement tristes, mais qui finalement se révèlent magnifiques. J’ai adoré toute la laideur de cette histoire et j’ai détesté toute sa beauté. Ce sentiment est difficile à expliquer, mais une fois que vous aurez lu cette magnifique histoire, vous comprendrez.

Les personnages sont tous exceptionnels. 
Maggie, de petite à adulte, est un être d’une générosité et d’une gentillesse sans pareil. Même lorsqu’elle est au fond du trou, elle pensera aux autres. Elle est lumineuse, même si elle se terre dans l’ombre.
Brooks est d’une douceur incomparable et extrêmement altruiste. Il est foncièrement gentil et campe le rôle parfait aux côtés de Maggie.
J’ai beaucoup apprécié la voisine de Maggie. Elle pense qu’elle a sa part de responsabilité vis-à-vis de ce qui est arrivé à Maggie et même si elle a un caractère de cochon, elle fait tout pour se racheter comme elle peut. Elle cache ses secrets, de lourds et terribles mystères qui sont durs à porter pour ses frêles épaules.
Le père de Maggie et son frère, Calvin, sont également très plaisants, sans compter sa soeur qui, lorsqu’elle a une finalement une illumination qui la change du tout au tout, devient un être lumineux.

La romance entre Maggie et Brooks est d’une incroyable beauté et d’une pureté sans égale.
On les suit lorsqu’ils n’ont même pas encore dix ans, puis lorsqu’ils en ont dix-huit pour enfin les retrouver adulte, dix années plus tard. 
A chaque fois, leur relation évolue. D’amourette enfantine, nous voyons après sa transformation en amour d’adolescents. Chaque étape est belle à sa manière, remplie de candeur et d’amour pur. 
A leurs côtés, j’ai frissonné, j’ai eu le coeur qui battait et j’ai pleuré. Je suis passée par tous les stades et franchement, c’était terriblement bon. 

La fin est puissante, poignante, sombre et lumineuse à la fois, à l’image du livre.
C’était vraiment les montagnes russes pour mon coeur et le final valait la peine de l’avoir attendu car il est tout simplement grandiose.

Il y a des histoires qui marquent votre vie de lecteur. Celle-ci en fait définitivement partie pour moi.




En conclusion, « The Silent Waters » est plus qu’un coup de coeur pour moi. Brittainy C. CHERRY a su me toucher comme jamais elle n’avait réussi à le faire auparavant, me faisant rire, pleurer, aimer, détester, adorer, haïr, espérer et rêver tout au long de ma lecture. Ce livre est tout simplement parfait.






Un livre à lire, tout simplement.









Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...