dimanche 29 mars 2020

Swan River, tome 2 : Cassandra et ses soeurs ; Anna JACOBS.






Édition : L'Archipel
Prix : 22 €
Poche : Oui - 8,95 €
Sortie : 09/01/2020
Pages : 372 - 456
Ebook : Oui - 8,49 €


Swan River, tome 2 :
Cassandra et ses soeurs
Anna JACOBS.



Résumé.

Réunies dans l’outback australien, les quatre sœurs Blake se réjouissent d’être à nouveau ensemble.

Pour Cassandra, qui a retrouvé Reece, l’homme qu’elle aime, la colonie de Swan River apparaît comme un refuge inespéré. Surtout depuis qu’elle attend un enfant, fruit d’un viol, mais que Reece décide d’accepter comme le sien.

Lorsqu’un émissaire arrive d’Angleterre pour annoncer qu’un héritage considérable attend les sœurs, Pandora, la plus jeune, y voit la chance de retrouver son Lancashire natal.

Mais le chemin du retour pourrait être plus rude que prévu. Pour rejoindre le bateau à Outham, elle devra en effet traverser des contrées hostiles, avant de franchir sur les mers une moitié du globe. Épreuves qui ne seraient rien, sans l’apparition d’un ennemi inattendu… et déterminé.

Un amour aussi neuf que soudain éveillera-t-il en elle le courage d’affronter son destin ?















Je remercie les éditions de l'Archipel et les éditions Archipoche pour cette lecture.


Après avoir passé un très bon moment de lecture avec le premier tome, j’avais hâte de me plonger dans la suite des aventures des soeurs Blake.

Dans ce second opus, nous allons nous focaliser cette fois-ci sur Pandora.
Malgré le fait que les quatre soeurs vivent plus ou moins près en Australie, Pandora ne s’acclimate pas à la vie dans ce nouveau pays. Elle ne rêve que d’une chose : retourner dans son Lancashire natal, même si elle sait que c’est un rêve qui ne réalisera probablement jamais.
Pourtant un beau jour, un émissaire prénommé Zac venu de sa ville vient la chercher elle et ses soeurs. Elles ont hérité du magasin de leur oncle, ainsi que de ses maisons.
Pandora décide alors de retourner là où elle a toujours vécu, bravant les dangers et les nombreuses épreuves. Mais un mystérieux ennemi n’attend pas son retour avec joie…

Comme avec le premier opus, j’ai passé un bon moment de lecture. Je dois dire que j’ai peut-être une préférence pour ce livre, l’histoire de Pandora m’ayant davantage tenue en haleine.

Pourtant, le début est plutôt long à se mettre en place. Comme avec le premier tome, j’ai trouvé que l’auteur mettait du temps à démarrer son récit. Je ne sais pas si cela à voir avec le résumé qui en dit peut-être un peu trop, dévoilant des évènements qui arrivent plus tardivement dans l’histoire. Du coup, on est impatient d’en arriver à un certain moment, notamment l’arrivée de l’émissaire… Mais il a fallu que je prenne mon mal en patience puisque l’on suit tout son voyage avant.

Pandora est une jeune femme sympathique à suivre, à laquelle on s’attache rapidement. Elle est bien plus qu’une femme un peu rêveuse et romantique. Les apparences sont trompeuses et au fur et à mesure que l’on avance dans le récit, au plus on se rend compte qu’elle a un caractère bien plus trempé que ce que l’on aurait pu imaginer.
Zac est quant à lui plutôt intéressant. Il est bien plus complexe que ce que l’on pourrait croire, mais il représente le parfait héros qui est droit dans ses bottes. Par contre, qu’il soit parfois trop « parfait » pourra certainement ne pas plaire à tous les lecteurs.

Même si l’on suit en grande partie les aventures de Pandora et de Zac, il y a quelques chapitres qui sont du point de vue des autres soeurs. J’ai beaucoup aimé que Anna JACOBS ne laisse pas les autres soeurs de côté et qu’elle nous dévoile également un peu leur évolution.

Alors que dans le premier opus nous assistions à l’exil des soeurs Blake et donc d’un voyage de l’Angleterre à l’Australie, ici c’est tout le chemin inverse que nous faisons. C’est un vrai retour aux sources, l’auteur arrive à nous donner autant envie que Pandora de retourner chez elle.
Le voyage est donc une thématique très présente et je me suis totalement laissée porter par cette aventure et ces nouveaux paysages que l’on découvre.

Il y a également une enquête qui est menée dès le retour de Pandora dans sa ville natale. L’auteur insuffle presque du policier dans son histoire, avec l’histoire concernant les vols dans le magasin de Pandora. J’ai adoré cette intrigue qui changeait vraiment de tout ce que l’on a pu lire auparavant dans cette série.

La fin est quant à elle pas surprenante, mais amplement satisfaisante car on s’attendait à ce final. Je suis curieuse maintenant de savoir ce que l’auteur réserve aux dernières soeurs Blake, Maia et Xanthe, les jumelles qui sont bien différentes de leurs aînées.


En conclusion, « Swan River, tome 2 : Cassandra et ses soeurs » est un tome qui m’a fait voyager. Anna JACOBS nous plonge de nouveau dans son histoire, mais en reprenant tout l’inverse de ce que l’on a pu lire dans le premier opus : au lieu de fuir Lancashire, nous y retournons. C’est donc un retour aux sources pour Pandora et Zac, l’émissaire qui est venu la chercher.
J’ai autant adoré Pandora, qui est un personnage intéressant à connaître que Zac, qui est son parfait binôme.
Entre les paysages complètement dépaysants qu’ils vont découvrir, les nombreux obstacles qui vont jalonner la route du retour et l’enquête qu’ils vont devoir mener lorsqu’ils seront arrivés, autant dire que les personnages sont plutôt malmenés. J’ai adoré ce récit riche en action et rebondissement, qui était pour moi plus prenant que le premier opus.








Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




mercredi 11 mars 2020

Plonge avec moi, tome 1 : Souffle contre souffle ; Oly TL.



Édition : Hugo poche
Prix : 7,60 €
Poche : Oui
Sortie : 12/03/2020
Pages : 474
Ebook : Oui - 5,99 €





Plonge avec moi, tome 1 :
Souffle contre souffle
Oly TL.



Résumé.

Marjorie a dix-neuf ans et est passionnée par ses études. Mais hors de l'université, elle adore les sensations fortes. Pour le fun, pour se détacher de la fille brillante et sage que ses parents ont toujours voulu faire d'elle.

Quand Morgan débarque dans sa colocation, il suscite des émotions inconnues chez elle. Gueule d'ange, cascadeur, réservé, il semble cacher bien des secrets... L'un d'eux, c'est qu'il passe ses nuits dans un lieu libertin et mystérieux, la Confrérie, dans laquelle Marjorie prévoit de s'aventurer pour un stage. Novice comme elle l'est, elle est loin d'imaginer les abysses de noirceur que cache le monde dans lequel elle vient de plonger.

Alors qu'une série d'agressions inquiétantes survient dans le pays, Marjorie pourrait bien perdre pied dans cette immersion...

Morgan deviendra-t-il son oxygène ou celui qui la fera sombrer dans les profondeurs ?















Je remercie les éditions Fyctia pour cette lecture.


« Souffle contre souffle » est le premier tome de la nouvelle série de Oly TL : « Plonge avec moi ».
Je n’ai lu aucun livre de cet auteur et j’étais pleine d’attentes en lisant cette histoire. Attentes, mais aussi un peu d’appréhension suite à différents avis de copines sur ces précédents livres. Apparemment l’univers de Oly TL est assez singulier, propre à elle. On aime ou non, mais les avis sont en général assez tranchés.

Dans ce premier opus, nous allons faire la connaissance de Marjorie. C’est une jeune femme d’apparence calme, une étudiante en psychologie accomplie et passionnée par ce qu’elle fait.
Seulement, elle a besoin de sensations fortes pour se sentir vraiment libre, au grand damn de ses parents.
Quand son colocataire invite un jeune homme, Morgan, a partagé l’appartement avec lui et Marjorie, la jeune femme va ressentir pleins d’émotions contradictoires à son sujet. Il est beau garçon, mais il est aussi cascadeur : le parfait mélange pour la faire chavirer. Mais il cache aussi beaucoup de secrets, dont un qu’elle va finir par découvrir bien assez tôt…
Il fréquente la Confrérie, un club libertin et totalement dédié au sexe sous toutes ses formes. Club que compte fréquenter aussi Marjorie pour un stage d’études.
Cependant, elle ne se doute pas de la noirceur des profondeurs de la Confrérie, et elle pourrait même s’y noyer.

Cette histoire est complètement détonnante. J’ai ressenti beaucoup d’émotions durant ma lecture, mais j’ai été aussi sortie de ma zone de confort et j’ai franchement aimé ça.

Il ne faut pas s’attarder sur le début de ce tome.
Alors que le prologue est plein de mystère, plein de noirceur et plutôt difficile à lire, on remonte à la surface et découvrons Marjorie. Parfaite étudiante, elle nourrie son envie de « plus » grâce à son job qui lui permet de tester des attractions en avant-première.
En toute franchise, les premiers chapitres mettent en place l’histoire, mais tardent à entrer dans le vif du sujet. L’auteur, après nous avoir donné un prologue qui nous choque, décide de jouer avec nos nerfs en nous faisant plus que patienter. L’annonce du stage et la décision de Marjorie aident un peu à faire réapparaitre la tension dans le livre, mais la mise en place reste globalement longue.

Jusqu’au moment où Marjorie arrive à la Confrérie.
A partir de cet instant, les chapitres défilent avec rapidité. On en demande, encore et encore, et notre souffle reste coupé jusqu’à la fin du livre.
Avec cette entrée dans cet univers nocturne, nous découvrons celui de Oly TL. C’est sombre et dérangeant, mais on ne peut qu’être intrigué. On veut savoir jusqu’où les personnages vont, jusqu’où va aller Marjorie, mais aussi jusqu’où est allé Morgan.

Car oui, Morgan est un personnage clé dans l’histoire.
Il est mystérieux, il mène une vie cadrée et pourtant c’est un membre un peu privilégié du club. Il parle sans arrêt de cet « évènement », celui qui l’a éloigné de la Confrérie. Dès lors, on veut tout savoir le concernant et l’on devient vite accro à ce personnage.

Je ne sais pas si on peut parler de romance à proprement parler entre Marjorie et Morgan. Oui, il y a une attraction entre eux, mais une attraction qui est plus que physique ou sentimentale. J’ai apprécié leur relation bien plus profonde et complexe qu’un simple amour.

En plus de l’intrigue principale, un sombre meurtrier se tapie dans l’ombre. Il a déjà fait plusieurs victimes et il cherche la prochaine. Il y a quelques chapitres de son point de vue et chacun d’eux sont particulièrement perturbants. On ne sait jamais qui il est, on se pose des questions.
Ce mystère rajoute encore plus de noirceur à l’histoire, surtout que ses pensées et ses actes sont très dérangeants.

Que dire de la fin ?
Plus on approche de la dernière page et plus la tension monte crescendo. J’ai été secouée, sincèrement, totalement bouleversée par l’ultime révélation qui vient tout détruire.
J’ai tellement hâte de lire la suite, qu’il va m’être difficile de ronger mon frein !


En conclusion, « Plonge avec moi, tome 1 : Souffle contre souffle » est une histoire qui m’a totalement surprise et chamboulée. Oly TL a su me capturer et me faire aimer son univers qui est très particulier. Je suis descendue dans les abîmes aux côtés de Marjorie, une héroïne que j’ai aimé suivre. Comme elle, j’étais curieuse de tout, je voulais tout savoir.
Même si le début met du temps à amorcer l’intrigue, le reste du livre se lit avec rapidité et avidité. Entre mystères, secrets, meurtres et sombres plaisirs, vous ne pourrez pas rester indifférents face à cette histoire.

Quant au final, il est tout simplement explosif !







Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




mardi 10 mars 2020

Visions ; Flora ARMONIE.



Édition : Fyctia
Prix : 3,99 €
Poche : -
Sortie : 27/02/2020
Pages : 320
Ebook : Oui - 9,99 €





Visions
Flora ARMONIE.



Résumé.

Depuis presque deux ans, Leona est sujette à des visions : régulièrement, elle voit le passé et l'avenir de ses proches, sans pouvoir contrôler quoi que ce soit. Elle a tenté d'en parler à ses parents, mais face à leur incompréhension, elle a muselé ses interrogations et passé sous silence ses apparitions.

Après le bac, elle décide de partir un an aux États-Unis pour quitter ce quotidien qui l'étouffe, et surtout fuir la silhouette qu'elle voit toutes les nuits et qui en veut à sa vie. De l'autre côté de l'Atlantique, elle espère vivre une vie normale.

Accueillie par les Anderson, une famille simple et pourtant étrangement compréhensive, elle va vite se rendre compte qu'on ne peut échapper indéfiniment à son passé, et va devoir réveiller la part animale qui sommeille en elle pour faire face à ses démons.















Je remercie les éditions Fyctia pour cette lecture.


Dans « Visions », nous allons faire la connaissance de Leona, une jeune femme française qui est sujette depuis plusieurs années à des visions du passé et de l’avenir. Elle en a parlé à ses parents, mais ses derniers préfèrent fermer les yeux face à ce phénomène inexplicable. Leona ne parle donc plus de ce qui lui arrive.
Après avoir eu son baccalauréat, elle décide de partir une année aux États-Unis pour changer son quotidien. Elle va être accueillie par la famille Anderson, des personnes vivant simplement et tous plus gentils les uns que les autres.
Très vite, Leona va se rendre compte qu’ils lui cachent quelque chose, des secrets qui pourraient bien avoir un lien avec ses visions…

Il est rare de trouver une histoire fantastique chez Fyctia. J’adore ce genre, alors je ne pouvais pas laisser passer cette occasion de lire ce récit.

Entrer dans l’histoire est assez simple, surtout avec un tel prologue. L’auteur nous met l’eau à la bouche avec ce premier chapitre qui est sombre, secret et plein de danger.
Flora ARMONIE annonce directement la couleur : son récit ne sera pas tout rose. J’étais donc impatiente de voir ce qu’elle nous réservait pour la suite.

« Visions » est un mélange entre plusieurs genres. Si vous aimez les romances se passant au lycée aux États-Unis, avec toute l’ambiance de ce décors, vous serez contents. Si vous aimez les récits fantastiques assez originaux, sans pour autant trop sortir des sentiers battus, vous serez doublement satisfaits.
J’ai été assez surprise et intéressée de découvrir de nouvelles légendes, plus les pages défilaient et plus je voulais en savoir sur ce thème. La ville où se situe l’action renforce l’atmosphère mystique et mystérieuse du livre, accentuant le fantastique et les légendes qui sont présentées.

Par contre, sur plusieurs points, j’ai eu l’impression de retrouver un peu l’univers de « Twilight ». Tant par la romance qui est mignonne, mais un peu courue d’avance malgré les interdits qui sont censés les freiner, mais aussi par le décors qui y ressemblent beaucoup.
Heureusement, les ressemblances s’arrêtent là, mais je pense que tout lecteur qui a lu la saga « Twilight » ne pourra que faire plusieurs rapprochements entre ces deux histoires.

Parlons maintenant des personnages.
Leona est une héroïne sympathique à suivre. Elle ne se laisse pas abattre malgré tout ce qui lui arrive et sa force est l’une des qualités que j’ai préféré en elle. Elle plaira à un large public.
Il y a beaucoup de personnages secondaires, certains qui plairont, d’autres moins.
Soren est mystérieux et éveillera de suite votre curiosité. Rosie a le rôle de l’amie « mère poule », celle qui est là pour rassurer peu importe la situation. Quant à Holly, elle est la meilleure amie casse-cou que tout le monde adorera.

Même si j’ai passé un bon moment de lecture avec cette histoire, le fait que ce récit soit un young adult m’a parfois gênée.
Autant au niveau de l’intrigue, qui se développe finalement avec beaucoup de facilité et sans difficulté. On aurait pu penser que Leona aurait plus de mal à s’intégrer, à réussir à développer ses capacités, mais j’ai trouvé que tout était trop facile et rapide pour vraiment y croire.
Mais ce point m’a également gênée au niveau de la romance. Dès le début, il est indéniable que l’attraction entre Soren et Leona est presque mystique. Malheureusement, on découvre vite pourquoi leur amour sera impossible. Dès lors, tout le mystère entourant Soren s’évapore et il n’y a aucune attente, aucune angoisse les concernant.

La fin est un peu à l’image du développement du livre : satisfaisante, mais trop facile et rapide.
Pour moi, cette histoire avait tout le potentiel pour qu’elle soit plus développée, plus mystérieuse, plus sombre… En somme, plus adulte.


En conclusion, « Visions » est un young adult qui m’a fait passé un bon moment de lecture, sans pour autant être un sans faute. Flora ARMONIE nous plonge dans son univers qui reprend tous les codes des romances fantastiques et des young adult, en emmenant quand même sa touche d’originalité avec ses légendes.
Les personnages sont sympathiques à suivre et l’intrigue est assez prenante.
Cependant, il y a trop de facilités dans le déroulé des évènements et le suspens est peu présent car l’on devine très rapidement les zones d’ombre qui sont censées nous surprendre, tant au niveau de l’univers fantastique que de la romance.







Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...