mercredi 21 février 2018

Playboy Pilot ; Vi KEELAND & Penelope WARD.


Édition : Hugo&Cie
          Collection New Romance.
Prix : 17 €
Sortie : 08/02/2018
Pages : 355
Ebook : Oui - 9,99 

Playboy Pilot
Vi KEELAND & Penelope WARD.



Résumé.

C'EST SUR LA ROUTE DU CIEL QUE LES ÂMES SOEURS SE RENCONTRENT... 

Tout les oppose, et pourtant ils vont rejoindre le club du " mile high " ensemble.

Fille d'une famille aisée, Kendall se retrouve à l'aéroport en quête d'une destination mystérieuse pour prendre la décision la plus importante de sa vie : faire un enfant pour toucher son héritage, ou tout laisser tomber ?

Pour cela, elle a un plan. Subir une insémination artificielle et être la mère porteuse d'un couple d'homosexuels. Carter, pilote d'avion passionné par son métier, sillonne le monde afin d'oublier un passé douloureux, le suicide d'une femme qu'il a aimée et la solitude.

Ainsi, l'un tente d'oublier son passé, tandis que l'autre essaye de se libérer de son avenir.
Évidemment, c'est à l'aéroport que nos deux jeunes gens vont se rencontrer et se rejoindre sur un vol pour le Brésil, dans l'avion de Carter. Avion qui les mènera à Dubai, puis aux Pays-Bas, pour finir en Floride, dans la maison de Carter. D'aventures en aventure, leur relation va se construire. Kendall peine à prendre une décision face à ses sentiments pour Carter. Une rencontre décisive mettra un terme douloureux à leur relation. Mais c'est bien loin d'être la fin...


Kendall et Carter mettront-ils leurs histoires personnelles de côté pour se rejoindre et vivre leur amour ?















Le duo de choc Vi KEELAND et Penelope WARD reviennent cette année avec « Playbloy Pilot ». 
Après avoir adoré « Cocky Bastard » et plutôt apprécié « Avec toi malgré moi », j’étais vraiment ravie de me plonger dans cette nouvelle lecture, grâce à Audrey du blog « New Kids On The Geek », que je ne remercierais jamais assez pour sa gentillesse. 
Du coup, c’était l’occasion de faire une lecture commune, de quoi pimenter cette lecture !

« Playboy Pilot » nous plonge dans l’histoire peu banale de Kendall et Carter.
Kendall est une jeune femme issue d’une famille riche. Elle est belle et a toujours usé de son statut de privilégiée pour avoir une vie douce et paisible. Jusqu’au jour où son grand-père décède et nomme Kendall héritière de sa fortune. C’était sans compter une condition sine qua non : avoir un enfant ( un garçon ) dans l’année suivant son décès.
Alors qu’elle erre dans un aéroport, ne sachant que faire de son avenir, voulant partir en Europe et rencontrer un couple d’homosexuels pour qui elle serait mère porteuse, elle va faire la rencontre de Carter.
Lui, il est pilote de ligne et il a un véritable coup de foudre pour Kendall. Cette belle blonde lui fait tourner la tête et c’est avec culot qu’il lui demande de rejoindre son vol direction le Brésil, pour lui changer les idées et lui faire profiter de la vie.
La belle osera-t-elle bousculer son quotidien et s’embarquer dans l’aventure de sa vie ?

Le ton de l’histoire est clairement humoristique.
Le duo WARD/KEELAND a voulu prendre cette histoire à la légère, en faire un récit réconfortant, qui veut nous montrer les petits bonheurs de la vie. 
Pourtant, l’histoire commence avec du drame. Kendall et Carter fuient tous les deux leurs démons, leurs passés, ils traînent leurs casseroles qui les empêchent d’avancer et d’imaginer un futur heureux. On trouve donc des thématiques dures, comme la mort et l’abandon, mais la manière dont les auteurs vont aborder ces sujets mettent immédiatement du baume au coeur.
Oui, la vie n’est pas facile, mais il faut parfois oser pour voir le bon côté des choses.
J’ai aimé cette façon positive d’aborder ces problématiques, des problèmes que l’on peut rencontrer dans la vraie vie, vie qui nous offre parfois toute son horreur, mais aussi toute sa beauté. 

Ce point positif est également ce qui m’a le plus déplu, paradoxalement. 
J’ai eu du mal à entrer dans cette histoire, à vraiment croire à ce récit et à m’identifier aux personnages, à cause de cette façon si « drôle » d’emmener les choses.
Tout est un peu tourné à la dérision, tout est abordé d’un ton comique et parfois c’est « trop ». Je lisais, sans me laisser emporter, m’attendant à trouver à chaque nouveau chapitre des situations encore plus improbables. Car oui, au final, j’ai trouvé que l’histoire était difficile à concevoir. Il faut vraiment tout prendre au second degré pour apprécier cette lecture.

Je pense que ce problème vient aussi de la temporalité.
Tout se passe très vite. Dans les trois quarts du livre, l’histoire ne se passe qu’en l’espace de quelques semaines. Du coup, tous les sentiments qui se développent autour de ce duo m’ont parus difficiles à croire. Certaines décisions également. 
J’aime quand une relation met du temps à s’installer, qu’il y a des difficultés, mais ici j’ai trouvé que tout se déroulait trop facilement, trop rapidement, trop simplement. Après, je sais que cela peut plaire et que clairement, je ne suis pas la personne ciblée avec ce type de relation.

Heureusement, la fin emmène son lot de douceur, d’attente et d’espoir.
Autant tout le livre m’a paru passé à la vitesse de la lumière et le récit traité de manière superficielle, autant dans les derniers chapitres qui se passent onze mois après, j’ai retrouvé ce que j’aime avoir dans ce genre de romance. Les sentiments sont mis en avant, on découvre un Carter moins foufou, plus humain.
Le final m’a du coup plus enchanté que la grande majorité de cette histoire.




En conclusion, « Playboy Pilot » m’a laissée mi-figue, mi-raisin. Penelope WARD et Vi KEELAND ont voulu miser sur l’humour, mais ça m’a un peu lassée à la longue. Cependant, cette romance trouvera son public ou plaira à ceux qui souhaitent se plonger dans une romance simple et légère, qui fait oublier les tracas du quotidien.




Un livre à lire entre deux lectures.





Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




dimanche 18 février 2018

Une lueur d'espoir ; K.A. TUCKER.


Édition : Hugo&Cie
          Collection New Romance.
Prix : 17 €
Sortie : 01/02/2018
Pages : 596
Ebook : Oui - 9,99 

Une lueur d'espoir
K.A. TUCKER.



Résumé.

Catherine Wright habite en Pennsylvanie, dans une petite ville où la population atteint tout juste deux mille habitants en dehors de la saison touristique. Elle est serveuse et s'occupe de sa fille de cinq ans. Une nuit, alors qu'elle rentre dans le brouillard d'un énième " blind date " organisé par sa patronne et amie Lou, elle tombe sur une voiture encastrée dans un arbre. Elle intervient et parvient à sauver la vie d'un des occupants avant que le véhicule s'embrase.

Elle ne saura que bien plus tard qui elle a sauvé : Brett Madden. La star de hockey, héros national. Mais Catherine a déjà eu son heure de gloire quelques années auparavant, et la dernière des choses qu'elle souhaite, c'est d'être à nouveau sous la lumière des projecteurs et de voir son passé ressurgir. Elle ne révèle pas son identité. Et ça marche. Un moment...

Jusqu'au jour où elle trouve l'homme qu'elle a sauvé devant sa porte. Il veut juste la remercier, mais il va bouleverser sa vie.

L'amitié qu'ils ressentent l'un pour l'autre, dès les premiers mots échangés, se transforme peu à peu en quelque chose de plus profond que ni l'un ni l'autre ne s'attendait à ressentir. Un sentiment que Catherine n'est pas certaine de pouvoir gérer, un sentiment auquel elle a du mal à croire... Comment une superstar comme Brett Madden pourrait-il s'intéresser à une femme aussi normale que Catherine ? Combien de temps avant que cette étincelle qu'elle voit briller dans ses yeux ne s'éteigne ?















Je remercie les éditions Hugo&Cie et la collection New Romance pour ce service-presse.

« Une lueur d’espoir » commence comme une histoire normale, celle de Catherine, une femme de 24 ans qui élève seule sa petite fille de 5 ans, Brenna.
Mais Catherine n’est pas une femme comme les autres. Toute sa petite ville l’a rejetée quand elle avait 17 ans, suite à la relation secrète qu’elle avait avec son professeur d’arts plastiques. Malheureusement pour elle, cela fut encore pire lorsqu’elle apprend qu’elle est enceinte quelques temps après cette affaire. Mais Catherine est une battante, une femme qui ne se laisse pas abattre et bien qu’elle soit partie à 18 ans de chez ses parents pour vivre seule, elle a toujours voulu être indépendante.
Seulement, à 24 ans, elle vit un quotidien plutôt banal. Elle est serveuse dans un dinner, le Diamond, vit dans une petite maison délabrée et n’a plus jamais flirté avec un homme depuis qu’elle a eu son enfant.
Un soir, alors qu’elle est sur le chemin du retour après un rendez-vous galant absolument désastreux, elle voit qu’une voiture s’est encastrée contre un arbre. Avant que celle-ci ne prenne feu, elle arrive de justesse à extirper de l’habitacle l’un des deux hommes accidentés.
Ce n’est que quelques heures plus tard qu’elle apprend qu’elle a sauvé la vie à un homme bien connu en Amérique : Brett Wadden, star du hockey.
Alors que Catherine fait tout pour se cacher des médias et éviter que tout le monde apprenne que c’est elle la mystérieuse salvatrice, Brett fait tout pour découvrir qui lui a permis de pouvoir encore respirer aujourd’hui.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que leur rencontre va faire des étincelles.

Je suis encore vraiment chamboulée par cette histoire.
Pendant ces 596 pages, on ressent énormément d’émotions du premier au dernier chapitre. Je ne m’attendais pas être autant envoûtée par cette lecture qui ne se compose que d’un seul et unique tome.

L’histoire commence avec un rapide retour en arrière, qui se passe pendant l’année où la vie de Catherine va basculer. En seulement quelques pages, on apprend à connaitre cette femme, son univers, ses difficultés. On voit aussi ses erreurs de jeunesse, sa façon naïve de voir le monde, celle d’une jeune femme amoureuse du mauvais homme, mais aussi la manière indélicate de sa mère de le lui faire comprendre.
Cette fracture entre sa famille et elle va forger la femme qu’elle va devenir. Une femme travailleuse, indépendante, qui surmonte tous les obstacles pour sa fille, Brenna. Pour elle, elle lui donnerait le monde entier. Sa relation avec sa fille est magnifique, terriblement belle. 

Ensuite, survient l’accident, celui qui va chambouler une nouvelle fois le quotidien de Catherine. De peur de se retrouver encore sous les regards malveillants des habitants de sa ville, elle va vouloir se cacher et ne pas dévoiler son identité à Brett, le survivant de ce terrible accident. Quant à ce dernier, il essaie à tout prix de savoir qui elle est, la remercier, la rencontrer. 

Cette rencontre va d’ailleurs faire des étincelles. 
Alors que les chapitres d’avant sont plutôt dans le drame, notamment avec cette scène se passant pendant l’accident qui choque, tout s’envole lorsque leurs regards se croisent. 
Je ne suis pas une adepte du « coup de foudre » que l’on peut lire assez souvent dans les romances, mais ici c’est tellement beau, c’est tellement plus. Ils sont reliés par une tragédie avant même de se connaître. Les émotions en sont que décuplés lorsqu’ils apprennent à se connaître.
Un miracle c’est produit. Brett est un géant tout en muscle, Catherine est un petit bout de femme qu’il pourrait soulever d’une main. Comment a-t-elle pu le sortir de cette voiture ?

Alors oui, la romance va être longue à se mettre en place, même si l’on sait dès le départ qu’ils sont faits l’un pour l’autre, que leur attirance est irrésistible. Seulement, ils ne savent pas si c’est le contrecoup, si c’est l’euphorie du moment, si c’est tout simplement bien pour eux.
L’évolution est lente, mais elle se savoure. C’est tendre, c’est beau, c’est puissant en émotions. Votre coeur va se serrer plus d’une fois, vous allez fondre et soupirer. Pour une fois que les relations physiques sont vraiment mises de côté et que l’on fait la part belle aux sentiments, j’en suis ravie. C’est intense. 

Toute l’histoire est narrée du point de vue de Catherine, ce qui fait que l’on se plonge vraiment dans la vie de cette femme, dans ses peurs, ses angoisses, ses envies. 
La plume de K.A. TUCKER est parfaite pour ce genre de récit. Elle donne de la tendresse à ses personnages à travers ses phrases et l’on sent qu’elle a vraiment pris du temps et du plaisir à écrire cette histoire.

Brett et Catherine forme un duo détonnant. Je dirais même un trio avec Brenna, la fille de Cath. Ensemble, on sent qu’ils se font du bien, qu’ils ont trouvé la pièce manquante de leur puzzle pour pouvoir se reconstruire, réussir à aller de l’avant. 
J’ai fondu plus d’une fois face à Brett qui n’est absolument pas une star, un mec imbu de lui-même. Pourtant, il a tout pour plaire : il est un pro dans son domaine, il est beau, il est intéressant. En plus de cela, il est tout simplement adorable, tendre, patient. Ses répliques sont parfois d’une tendresse incroyable pour un homme. 

Malgré cela, je regrette juste que le décès du meilleur ami de Brett passe aussi rapidement à la trappe. Cela est dû au fait que tous les chapitres sont du point de vue de Catherine, mais j’ai quand même trouvé cela dommage. J’aurais aimé voir un Brett plus abattu par cette perte.
De plus, je ne suis pas totalement d'accord avec la classification de ce titre en « comédie romantique ». Je le considère plus comme étant un drame, même si certaines scènes sont quand même amusantes et drôles.

La fin est magnifique, comme le reste du livre.
Même si la petite surprise, le revirement de situation se devine au fur et à mesure des chapitres, on ne peut que compatir pour Catherine.




En conclusion, « Une lueur d’espoir » est une romance toute en douceur, en tendresse, en sentiments. K.A. TUCKER nous offre un récit poignant, une histoire qui va vous chambouler et vous faire ressentir une montagne d’émotions.
Cette histoire se savoure, s’apprécie et chaque page est nécessaire au bon déroulé de l’histoire. Je suis vraiment surprise par la qualité de cette romance, de son développement, du style d’écriture de l’auteur. C’est un véritable coup de coeur, un tourbillon d’émotions, une histoire que je ne suis pas prête d’oublier.




A lire de toute urgence !





Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...