mercredi 18 avril 2018

Wild men, saison 1 ; Jay CROWNOVER (The Getaway #1).


Édition : Hugo&Cie
          Collection New Romance.
Prix : 17 €
Sortie : 01/03/2018
Pages : 391
Ebook : Oui - 9,99 

Wild men, saison 1
Jay CROWNOVER.



Résumé.

Léo se remet difficilement d'un échec sentimental qui la conduit à se replier sur elle-même et s'éloigner des autres. Inquiète, sa meilleure amie Emerys arrive à la convaincre de partir avec elle en randonnée équestre dans le Wyoming, loin de tout. C'est là-bas qu'elles font la connaissance des frères Warner. 

Léo est tout de suite troublé par Cyrus, ombrageux et mystérieux, qui semble aussi peu sociable qu'elle. D'abord réticente à ce voyage, Léo se laisse gagner par l'aventure et le charme de ce " presque cow-boy ". 

Mais cette excursion d'une semaine prend rapidement un tour inattendu. Les huit randonneurs ne sont pas aussi isolés qu'ils le pensaient, les membres du groupe ne sont tous ceux qu'ils prétendaient être et la randonnée devient alors menaçante... 

À travers cette aventure au grand air, Léo apprendra à croire à nouveau en elle-même et à faire face à ses peurs. Dont certaines seront plus réelles que d'autres. Et ce voyage pourrait bien tout changer dans sa vie. 
















Je tiens à remercier les éditions Hugo&Cie et la collection New Romance pour cette nouvelle lecture.

« Wild men » est le premier tome de la nouvelle série de Jay CROWNOVER, un auteur que l’on ne présente plus tant elle a un succès phénoménal. Elle nous a enchanté avec ses séries « Marked Men », « Bad » et « Clash », des séries sombres mêlant danger et bad boys tatoués.

Avec la série « The Getaway », Jay CROWNOVER nous plonge dans un univers complètement différent de ceux auxquels elle nous avait habitués. Plus nature, plus sauvage, plus cowboys, cette série vous surprendra plus d’une fois pendant toute votre lecture.
Leo est une femme de la ville. Compétente dans son travail, véritable requin des affaires, elle vit sa vie à cent à l’heure. Son quotidien va basculer le jour où elle apprend que son petit-ami avec qui elle sort depuis plusieurs mois a une femme et des enfants. Complètement désespérée, elle se laisse aller et ne voit plus personne. Jusqu’au jour où sa meilleure amie, Emrys, l’oblige à partir pendant une semaine loin de tout, dans un ranch de cowboys pour vivre une retraite calme et paisible. Leo y va à contrecoeur, juste pour faire plaisir à Emrys.
Lorsqu’elles arrivent sur place et qu’elles rencontrent les frères Warner, les propriétaires du ranch, Leo émet de suite des doutes. Ils ne ressemblent pas à des cowboys, en tout cas pas à l’image qu’elle en avait, et encore moins l’ainé de la fratrie : Cyrus, alias Cy. 
Mystérieux et ténébreux, il va opposer son fort caractère à celui de Leo dès qu’ils vont se voir.
Alors qu’elles pensaient passer une semaine paisible, une ombre menaçante va venir cacher le soleil et la tranquillité du groupe pendant leur randonnée.

Comme dit précédemment, l’histoire est vraiment différente de ce que Jay CROWNOVER écrit habituellement. On est plongés dans un univers très nature, absolument pas urbain, qui peut déconcerter de prime abord. Comme Leo va l’apprendre à ses dépens, la nature est paisible et calme. Parler revient à hurler dans ce silence déroutant. Cette nature empêche les gens de se cacher et chaque parole doit être réfléchie avant d’être énoncée.
J’ai apprécié cet univers franc, brut et simple.

Le récit est uniquement du point de vue de Leo. Alors que nous avions l’habitude d’avoir l’alternance entre les points de vue masculin et féminin, ici nous sommes simplement dans les pensées de l’héroïne. 
Même si j’étais curieuse de connaitre les pensées de Cy, cela rajoute du mystère au personnage et ajoute de la tension à leur histoire. 

Alors que l’on pensait trouver uniquement un récit basé sur la relation entre Cy et Leo, on découvre toute la profondeur de l’intrigue passée la première moitié du livre.
Quelque chose, une menace se trame dans l’ombre. Plus on approche de la fin, plus l’horizon semble sombre. J’ai été surprise par ce revirement de situation, par ce chemin que vont prendre les personnages sans qu’ils ne s’en rendent compte, sans savoir que cela va changer à jamais leur avenir.
Même si j’ai parfois eu du mal à y croire car cela me paraissait trop gros, j’ai été plutôt happée par cette action qui était plus que bienvenue.

Car oui, j’ai du mal à l’avouer, j’ai trouvé le récit long à plusieurs reprises.
Cela est sûrement dû à la grande présence de narration, qui prend une grande place par rapport aux dialogues. Il y a également de nombreuses répétitions dans les phrases qui alourdissent le récit et qui ennuient au final. 

La romance est passionnée et restera l’une des plus belles que j’ai lu.
Le couple que forment Leo et Cy est brut et intense. Certaines scènes sont pleines de sentiments, de ressentis et ça fait longtemps que je n’avais pas été aussi touchée par une relation dans un livre. Il y a des scènes cultes qui resteront en mémoire.
Malheureusement, j’émets un petit bémol aux répliques des personnages, aux dialogues, qui sont parfois trop romancés, trop mièvres. Jay CROWNOVER nous avait habitué à un style plus cru, plus naturel. Ici, certains dialogues nous font lever les yeux au ciel tellement cela paraît improbable que des personnes réelles parlent comme cela.

La fin est plutôt surprenante.
L’auteur nous emmène dans un chemin qu’on n’imaginait pas, même si la fin du couple Leo-Cy est prévisible. 
Par contre, je suis vraiment curieuse de connaître la suite des aventures des frères Warner et notamment de l’avenir d’Emrys, qui a été brisée dans ce premier tome.




En conclusion, « Wild men » est un tome qui a su me convaincre. Jay CROWNOVER s’essaye dans un nouvel univers et je peux dire que c’est plutôt bien réussi. Elle puise sa force dans ses personnages qui sont comme toujours, hauts en couleur et ne se laissent pas marcher sur les pieds. La romance est croustillante, passionnante et passionnée. 
Restent quelques petits bémols, notamment à cause des longueurs et des dialogues qui alourdissent le récit et nous ennuient. 
Heureusement, la fin annonce une suite plus sombre et encore plus passionnante que ce premier tome qui m’a plutôt charmée.








Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




mercredi 11 avril 2018

The boy next door ; Penelope WARD.


Édition : Hugo&Cie
          Collection New Romance.
Prix : 17 €
Sortie : 08/03/2018
Pages : 340
Ebook : Oui - 9,99 

The boy next door
Penelope WARD.



Résumé.

Peut-on trouver l'amour en changeant de vie ?

Nouvel appartement, nouvelle vie. La seule solution que Chelsea a trouvée pour définitivement tourner la page de sa relation amoureuse avec son ex, Elec, c'est de déménager. Le changement lui fera le plus grand bien et lui permettra de rencontrer d'autres personnes. Par exemple, le voisin d'en face, Damien, et ses deux chiens. C'est un artiste qui dessine des fresques magnifiques dans leur résidence. Il est amusant et sexy. Plus que son ex, même.

Partager le même palier est un peu compliqué au début : les chiens de Damien sont très bruyants, les murs un peu trop fins, mais ils deviennent les meilleurs amis du monde. Chelsea, qui pensait ne jamais oublier Elec, se surprend à imaginer bien plus qu'une simple amitié avec Damien. S'il semble attiré par elle, il insiste pour que leur relation reste purement amicale. 

Chelsea n'est pas sûre de pouvoir s'en contenter et surtout, elle veut en savoir davantage sur Damien, cet artiste dont elle est en train de tomber amoureuse et qui paraît cacher bien des secrets.















Je tiens à remercier les éditions Hugo&Cie et la collection New Romance pour cette nouvelle lecture.

« The boy next door » est une histoire indépendante de « Step Brother » du même auteur, mais elles sont malgré tout liées entre elles.
En effet, nous allons suivre l’histoire de Chelsea, l’ex-fiancée d’Elec qui est le héros de « Step Brother ». Elle ne s’est toujours pas remise de sa séparation avec ce dernier. Pour elle, tout allait bien entre eux et elle n’avait pas vraiment vu venir cet évènement.
Pour tirer définitivement un trait sur cette histoire, elle a déménagé de l’appartement qu’elle partageait avec lui. 
Lorsqu’elle rencontre son nouveau voisin de palier, Damien, elle tombe immédiatement sous son charme. Malheureusement, ses deux gros chiens sont invivables et ne font qu’aboyer. Alors, même si elle est agacée par le comportement de Damien, elle ne peut s’empêcher d’éprouver une irrésistible attirance pour lui. 

Autant je n’ai pas aimé « Step Brother », autant j’ai adoré « The boy next door ».
Ce livre est un savant mélange entre une comédie romantique et un drame. On alterne entre des scènes d’un humour horripilant à des instants d’une intense émotion.
J’avoue, j’ai eu peur au début de cette alternance, mais j’ai finalement succombé à ce récit.
Même si je n’ai pas apprécié « Step Brother », je vous conseille de lire ce livre avant de plonger dans « The boy next door ». Vous comprendrez mieux pourquoi Chelsea est si bouleversée et certains petits passages de l’histoire.

Chelsea est une héroïne qu’on ne peut qu’adorer.
Généreuse, drôle, maladroite malgré elle, elle a un petit côté enfantin qui fera fondre les coeurs les plus durs. Comme celui de Damien. Lui est un peu difficile à cerner, plein de mystères. Il vit la vie au jour le jour alors qu’elle, elle aime planifier les choses. 
Entre eux, l’attirance va être immédiate, même si Damien la repousse. On ne connaît pas ses raisons et ce mystère va planer pendant une grande partie de l’histoire. On ne comprend pas, on a juste envie de le secouer pour qu’il réalise ce qu’il perd à ne pas être avec elle, mais lorsque la vérité éclate on comprend enfin.

Les secrets que cachent Damien sont un peu la clef de toute cette histoire.
C’est beau et difficile à la fois et Penelope WARD emmène parfaitement le sujet. On comprend alors les doutes et les peurs de ce personnage masculin qui a finalement le coeur tendre. 
Pas une seule fois j’ai trouvé que les choses allaient trop loin, que c’était trop exagéré. Je pense que certaines personnes n’apprécieront pas forcément ce côté un peu dramatique de l’histoire, mais tout est tellement fluide et parfaitement mené qu’on y croit.

Les personnages secondaires sont tous parfaits.
Il est rare que je le dise, que je ne trouve rien à redire dessus. Il y en a beaucoup, mais ils ont tous chacun une utilité à l’histoire. Ils évoluent et ont une vraie personnalité qui justifient leur présence.

La fin est magnifique.
Les derniers chapitres sont tellement beaux que je me suis retenue plus d’une fois de ne pas pleurer. Franchement, ce final est juste parfait pour cette histoire et clôt comme il faut les aventures de Chelsea et de Damien.




En conclusion, « The boy next door » est une lecture qui va vous faire ressentir énormément d’émotions. Penelope WARD alterne humour et drame sans nous ennuyer et nous offre de ce fait un récit d’une rare émotion.
Je me suis vraiment attachée aux personnages, à leurs histoires. J’ai ressenti leurs doutes, leurs peurs, mais aussi l’amour qu’ils avaient l’un pour l’autre.
Avec ce livre, l’auteur a finalement réussi à me charmer et à me convaincre.








Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...