mardi 10 juillet 2018

La dernière onde, tome 1 : L'appel ; Marine STENGEL.


Édition : Sharon Kena.
Prix : 15,50 €
Sortie : 18/07/2017
Pages : 284
Ebook : Oui - 6,99 

La dernière onde, tome 1 :
L'appel
Marine STENGEL.



Résumé.

2100, PREMIÈRE ONDE. 
Le monde n’est plus. Les guerres ont fait rage au fil des siècles, et ce, sur les six continents. Des créatures maléfiques et sanguinaires ont chassé, persécuté et tué d’innombrables Humains. Ils sont en voie d’extinction. 

2457, DEUXIÈME ONDE. 
Une autre race est apparue. Elle est plus forte, plus habile, et plus puissante. Les Terriens les ont appelés les Traceurs. Ils sont devenus les gardiens de la Terre et les protecteurs des plus démunis. Ils traquent et emprisonnent leurs ennemis dans des dimensions parallèles, et les tiennent à l’écart des Humains tout en les contrôlant et les surveillant. Hélas, ils sont nombreux à en avoir payé le prix de leur vie, et leurs rangs de défense diminuent. 

Je m'appelle Xenia. Aujourd’hui, ils ont vu ce dont je suis capable. Aujourd’hui, ils m’emmènent à la Sphère.
















Je remercie les éditions Sharon Kena pour ce service-presse. 

« L’appel » est le premier tome de la série « La dernière onde » de Marine STENGEL. 
Dans un futur plutôt lointain, en 2457, la Terre n’est plus ce qu’elle était. Cette planète a subi deux Ondes, deux guerres qui ont presque anéanties la race humaine. Cette dernière est devenue minoritaire et incapable de se protéger. Pour assurer leur protection, il existe des Traceurs, des êtres dotés de pouvoirs magiques et capables de voyager entre les dimensions, une nouvelle espèce qui est bien supérieure aux humains.
Xenia est une jeune femme qui travaille dans l’un des meilleurs centres de soins de la planète. Elle est très douée pour ne pas dire la meilleure dans son domaine. Ce qu’elle ne dit pas, c’est qu’à l’abris des regards, elle utilise des méthodes que l’on pourrait considérer comme magiques. Bien qu’elle ait peur de ces phénomènes qu’elle ne saurait qualifier, elle a décidé de mettre ses dons au service des malades.
Mais un jour, des Traceurs viennent dans son centre pour se faire soigner.. Et ce qu’ils vont découvrir ne vont pas les laisser indifférents.

Le résumé me tentait énormément. Cela faisait bien longtemps que je ne m’étais pas plongée dans une dystopie et franchement, j’ai adoré.

Dès le début, nous entrons dans le vif du sujet avec la présentation de Xenia et l’arrivée des Traceurs qui vont venir bouleverser sa vie. 
Les premières pages sont assez déstabilisantes puisque l’on découvre une planète plutôt différente de celle que l’on connaît aujourd’hui. Il y a également beaucoup de termes nouveaux, mais plus les pages passent et plus on assimile ces dénominations. 

J’ai eu un peu peur au début de me retrouver face à une nouvelle histoire un peu superficielle, avec que des protagonistes charmants et une héroïne qui ne sait plus où donner de la tête. Les premières descriptions m’ont fait un peu peur, notamment en ce qui concerne les Traceurs qui ont un physique plus qu’avantageux. Mais je me trompais.
A la place, je me suis plongée dans un univers riche et travaillé. Il y a énormément à découvrir et tout est maîtrisé à la perfection. Plus on tourne les pages, plus nous avons envie de découvrir la suite de cette histoire.

Les personnages ont tous des caractères différents et l’on est obligé d’en apprécier au moins un.
Xenia est une héroïne comme je les aime. Au début du livre, on la découvre secrète, timide et un peu perdue, mais au fil des chapitres on suit sa transformation avec délectation. Son évolution est plaisante à suivre et je me suis vraiment attachée à ce personnage qui a énormément de potentiel.
J’ai également beaucoup apprécié Nate et Kyle, qui sont tous les deux sympathiques. Sans compter les amis que va se faire Xenia, qui forment un groupe soudé autour d’elle.

La plume de Marine STENGEL est également une belle surprise. C’est un plaisir de lire son écrit, qu’elle narre avec un style qui s’y prête à merveille.

L’univers fantastique est l’un des points qui m’a le plus séduite. Il y a beaucoup d’éléments qui s’entrelacent pour former un tout plausible. Les Traceurs, leurs différents pouvoirs, les Dimensions, les légendes, les différents êtres surnaturels, les marques,. Il y a énormément de thèmes abordés et inventés qui viennent enrichir son récit sans nous engloutir sous cette masse d’informations.
Par contre, je regrette que parfois l’histoire a un air de déjà vu. Il y a quelques scènes qui vous rappelleront « Harry Potter » ou « Divergente ». Ce ne sont que quelques instants ou éléments, mais cela peut surprendre ou embêter. Passer cela, l’histoire est bien indépendante de ces deux autres livres.

La fin emmène son lot de surprises et de retournements de situation. 
Je suis restée scotchée à ce livre et je n’ai qu’une hâte : avoir la suite entre les mains !




En conclusion, « La dernière onde, tome 1 : L’appel » est un premier tome riche et addictif. Marine STENGEL nous plonge dans sa dystopie atypique, riche et travaillée. C’est bien écrit, c’est très prenant et tous les amoureux du genre en seront vite accros.
C’est une belle découverte et je vais suivre avec attention toutes les nouvelles sorties de cet auteur qui a réussi à me charmer dès son premier roman.








Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




mercredi 4 juillet 2018

Ma vie rêvée ; Cinthia SCHATZ.


Édition : Sharon Kena.
Prix : 14,50 €

Sortie : 12/06/2018
Pages : 244
Ebook : Oui - 6,49 

Ma vie rêvée
Cinthia SCHATZ.



Résumé.

Tout le monde a un fantasme. Vous savez cette personne inaccessible à qui l'on pense durant les longues nuits d'hiver pour se réchauffer. Le mien habite à l'autre bout du monde, c’est un acteur en passe de devenir la coqueluche d'Hollywood. Il s'agit de Dean Callahan.

Que feriez-vous si vous croisiez cette personne dans un pub ?
C'est ce qui m'est arrivé !
Non seulement je lui ai parlé, mais j'ai flirté – et un peu plus – avec lui.
Un rêve qui devient réalité !

Mais que se passera-t-il lors de cette semaine en Espagne avec nos amis, pendant laquelle nous ne partagerons pas que de bons moments ? Ou durant nos vacances à Los Angeles, quand il me fera découvrir son univers ?
















Je remercie les éditions Sharon Kena pour ce service-presse. 

« Ma vie rêvée » est un peu l’histoire que chaque personne peut rêver, justement, lorsque l’on est fan d’une célébrité.
Kali est une jeune femme qui va faire la rencontre de sa vie un soir, alors qu’elle sort avec sa meilleure amie Audrey. Car oui, le destin la mise sur le chemin de Dean et Chris, les deux célèbres acteurs de la nouvelle série télévisée en vogue. 
Kali est depuis toujours fan de Dean et de pouvoir le rencontrer, lui parler, faire la fête avec lui et passer une nuit inoubliable dans ses bras est un rêve inespéré. 
Est-ce juste une histoire d’un soir ou auront-ils l’occasion de se revoir de nouveau ?

Pour être honnête, je suis plutôt mitigée par cette lecture. 

L’histoire commence directement avec la rencontre entre Kali, Audrey et les deux stars. 
Ce début est assez sympathique, bien que l’on reste dans le schéma classique d’une rencontre. C’est assez fun et un peu torride. Cinthia SCHATZ va réussir à toucher tout le monde en tapant directement dans le fantasme d’une rencontre inopinée avec son idole. 

Par la suite, le récit prend une tournure que je ne pensais pas trouver.
Alors que Kali et Dean passent une nuit plutôt plaisante, ils vont passer des vacances ensemble en Espagne avec Audrey et Chris qui sont en couple. Alors que ces derniers filent le parfait amour, Dean est distant avec Kali et ne l’approche pas. Quelque chose cloche et Kali se sent mal à l’aise car il ne veut rien lui dire. 
Cette période de doute qui s’étend pendant une bonne première partie du livre est plutôt plaisante à lire car on ne sait pas vraiment comment les choses vont évoluer ( même si l’on se doute du final ).

Par contre, je suis beaucoup plus mitigée par la deuxième moitié du livre. A partir de là, l’histoire est beaucoup trop prévisible. Il n’y a pas vraiment de changements, de rebondissements pour venir rythmer le récit. 
Au bout d’un moment, l’histoire en devient même lassante. On a l’impression, au fur et à mesure de la lecture, d’être vraiment plongée dans le rêve de l’auteur, dans la situation « rêvée » pour elle. On tombe finalement plus dans la fanfiction qu’autre chose, même s’il n’est jamais écrit que Dean est inspiré d’une personne réelle.

La plus grande surprise a été pour moi le style d’écriture de Cinthia SCHATZ qui est plutôt bon. Ses phrases sont fluides et on lit l’histoire rapidement. 

Le final est du même niveau que la deuxième moitié du livre, sans surprise et assez linéaire.
Même le dernier rebondissement n’a pas réussi à me replonger vraiment dans l’histoire.




En conclusion, « Ma vie rêvée » est simple, sans prétention, mais ne m’a pas totalement convaincue. Cinthia SCHATZ a réussi à me surprendre avec sa plume, qui est vraiment travaillée. L’histoire quant à elle commençait bien, mais est retombée comme un soufflé passée la seconde moitié du livre. 
Même si je n’ai pas été totalement convaincue par « Ma vie rêvée », je me laisserai sûrement tenter par la prochaine histoire de cet auteur qui a vraiment le potentiel pour nous offrir de belles romances.








Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...