mercredi 13 septembre 2017

K comme Carafouille ; Fabienne BLANCHUT.

Édition : Zethel.
Prix : 11,50 €
Sortie : 06/01/2017
Pages : 224
Ebook : Oui - 8,99 

K comme Carafouille
Fabienne BLANCHUT.



Résumé.


À 12 ans, K est une ado comme les autres, c'est-à-dire en rébellion : contre ses parents, contre Lupita, l'intendante d'origine plus mystérieuse qu'espagnole, contre le collège et même contre Mistigri, son chat.

Du jour où elle peut choisir sa jeune fille au pair, tout semble aller mieux… Sauf que les apparences sont presque toujours trompeuses.

Un bouillon d'adolescence
Un soupçon de magie
Une pincée d'aventures
Un zeste de danger

Voici la recette… du jour où je suis (re)devenue Carafouille !
















Je remercie les éditions Zethel pour m’avoir permis de lire ce livre.

« K comme Carafouille » est le premier tome de la nouvelle série de Fabienne BLANCHUT.
K est une fille de douze ans qui voudrait être comme toutes les autres. Cependant, elle a été adoptée par un couple de célèbres couturiers, faisant de sa vie un quotidien pas comme les autres. Ses parents ont toujours le nez plongé dans leur prochaine collection, elle est en guerre contre l’intendante espagnole Lupita qui est très étrange et tous ses camarades de classe rêvent d’être son amie pour approcher ses célèbres parents.
Fâchée contre le monde entier, elle va choisir sa prochaine nourrice selon des critères qui lui correspondent, pour enfin avoir une confidente, une amie près d’elle. Seulement, K va se rendre compte que les apparences peuvent être trompeuses et qu’un monde inconnu se cache derrière notre réalité.

J’étais très curieuse de me lancer dans cette lecture. Cela fait un petit moment que je ne m’étais pas plongée dans un roman jeunesse et je peux vous dire que cela fait un bien fou. 
Même si ce livre est clairement destiné à un jeune public, il conviendra tout autant aux grands enfants qui souhaitent se libérer l’esprit. 

L’univers est très bien mené, riche sans trop l’être. Fabienne BLANCHUT a réussi à trouver le parfait équilibre pour nous plonger dans son univers avec facilité et plaisir. Tout est parfaitement compréhensible sans être trop enfantin. 
L’humour a une place très importante et j’ai plusieurs fois sourit tout au long de ma lecture. J’ai adoré les passages avec Lupita, l’espagnole à la langue bien pendue qui mélange son français et son espagnol. Cela mène à des répliques cultes et rigolotes qui m’ont fait sourire plus d’une fois.
Autant dire que c’est parfois compliqué de faire apprécier un univers enfantin à des adultes, d’avoir un humour universel, mais ici la tâche est parfaitement accomplie. 

L’histoire est narrée du point de vue de K, cette fille qui entre dans l’adolescence et qui entame sa phase de rébellion. Ses parents ne s’occupent pas d’elle, l’intendante Lupita l’agace, même ses amis n’arrivent pas à lui remonter le moral. Elle va alors trouver réconfort dans les bras de sa nouvelle nourrice, une jeune fille au pair qui va vite devenir le modèle de la jeune fille. 
Elle va alors passer de bêtise en bêtise, se rebellant encore plus contre la Terre entière, allant même jusqu’à un point de non-retour.
La seule chose qui m’a fait tiquer dans le comportement de K, c’est son rapport avec la cigarette. Ca m’a gênée de retrouver ce sujet dans un livre qui est accessible dès neuf ans. Certes, la morale nous dit que c’est mal et elle est en quelque sorte diabolisée puisque mise dans la catégorie des ‘bêtises’, mais j’ai été dérangée que l’héroïne fume à plusieurs reprises de manière si décomplexée. Je pense que l’auteur n’avait pas besoin de cet élément en plus pour montrer que K n’a pas choisi le bon chemin.

J’ai beaucoup apprécié la fin qui est un vrai tournant pour cette histoire.
Elle emmène son lot de révélations, d’action et de palpitations, mais aussi des moments de tendresse qui réchauffent le coeur.




En conclusion, « K comme Carafouille » est un premier tome équilibré, drôle et qui plaira à tous. Fabienne BLANCHUT réunit tous les éléments pour nous faire sourire, aimer, frissonner. K est une héroïne qui plaira à la plupart des lecteurs, dans laquelle beaucoup de jeunes se retrouveront dans ce passage difficile qu’est l’adolescence.
Ce premier opus est un bon tome d’introduction, avec également son lot de magie qui présage de grands changements dans la suite. L’auteur a de quoi enrichir son histoire et nous offrir une saga de qualité, qui ravira petits et grands.







Un livre à lire si vous aimez les romans jeunesses qui font sourire avec un soupçon de magie.







Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...