mardi 5 avril 2016

Le Pacte ; Karina HALLE.

Édition : Hugo New Romance.
Prix : 17 €
Sortie : 07/04/2016
Pages : 360

Le Pacte,
Karina HALLE.



Résumé.

Un serment qui va tout changer... 

Linden, Stéphanie et James sont les trois meilleurs amis du monde.
Linden est en train de devenir pilote d'hélicoptère, Stéphanie a créé sa marque de vêtements et ouvre sa première boutique, et James possède un bar. Ils habitent San Francisco, ils sont jeunes, ils sont beaux et ont beaucoup d'amis et de projets.

Un soir réunis dans le bar de James, Stéphanie et Linden vont faire un pacte. S'ils n'ont pas de relations sérieuses à 30 ans, ils se marieront. Au début, c'était marrant et sympa, mais au fil des années et des relations instables qu'ils vivent chacun de leur côté, le pacte va prendre de plus en plus d'importance dans leur vie.


Pourront-ils préserver leur amitié ?
















Avant de commencer, je tiens à remercier les Editions Hugo, ainsi que Mélusine pour m'avoir donné la possibilité de lire cette histoire.

Dans « Le Pacte », nous faisons la rencontre de Linden et Stephanie. 
Ils sont meilleurs amis, sont jeunes et ont encore toute la vie devant eux. Un soir, alors qu’ils n’ont que 25 ans, ils vont établir un pacte entre eux : si à trente ans ils sont toujours célibataires, ils se marieront.
Cependant, cet engagement effectué lors d'une soirée de manière tout à fait anodine va bientôt chambouler leur vie. Les années passent, mais qu'adviendra-t-il lorsqu'ils auront trente ans ?

L'histoire commence rapidement, sans passer par quatre chemins.
Dès le début, nous nous retrouvons au fameux instant qui va changer la vie de nos deux personnages, lorsqu'ils décident d’établir ce fameux pacte.
C'est assez surprenant, mignon et frivole, mais cela attise vraiment notre curiosité. Va-t-il se réaliser ? Que vont devenir nos personnages ? Car nous devrons les suivre pendant au moins cinq années pour connaître le fin mot de l'histoire et autant dire qu'il peut s'en passer des choses pendant cinq ans.

Le temps entre cette fameuse scène d'ouverture et les trente ans de Linden et Stephanie passe rapidement.
L'auteur décide de se focaliser uniquement sur les moments clés de l’histoire, de leur histoire, quitte à nous offrir qu'un chapitre pour une année. 
C'est court, mais vraiment efficace. Nous remarquons les petits détails que nos personnages ne voient pas, ou ne veulent pas voir. Nous voulons en savoir plus et il devient très vite difficile de lâcher ce livre.

La partie regroupant toute l'année de leur trentaine est conséquente de par son importance.
Véritable transition, nous suivons avec intérêt chaque pas en avant ou en arrière de nos protagonistes. L'évolution est lente, hésitante, passionnante. 
J'ai beaucoup apprécié voir certaines facettes de Linden et de Stephanie, même certaines dont je ne m'attendais pas : timidité, hasard, maladresse. Comme deux adolescents, ils hésitent et se cherchent. Nous ressentons vraiment la peur et la hantise de ces deux personnages de perdre quelque chose qui leur est vraiment précieux en sortant ensemble : leur amitié.
L'alternance de points de vue entre lui et elle nous offre leurs visions de leurs sentiments, de leurs attentes et nous permet de mieux comprendre leurs peurs et leurs choix.

Cependant, je regrette les scènes de sexe qui sont ternies par des dialogues un peu en décalés de nos personnages. Alors qu'ils sont vraiment tendres l'un envers l'autre, ces passages sont tout le contraire.
Il manque vraiment un soupçon de tendresse dans ces moments-là pour en faire une histoire parfaite.

Stephanie est une héroïne touchante. Drôle, douce et vraiment gentille, c'est la bonne copine que tout le monde souhaiterait avoir. Dès le début nous ressentons de l'empathie envers elle et nous prions de tout cœur pour qu'elle arrive à avoir tout ce qu'elle souhaite.
Linden est un héros masculin plaisant à suivre, bien que son caractère soit difficile à cerner. Tantôt extrêmement attentionné, tantôt provocateur, nous ne savons sur quel pied danser avec lui. En manque d'amour, il a su apaiser son manque grâce à son amitié avec Stephanie et James. De ce fait, il estime que l'amitié passe avant tout, quitte à blesser ses proches, à se blesser lui-même également. 
James n'est pas le meilleur ami que l'on pensait rencontrer en ouvrant ce livre, mais c'est le but recherché. Jaloux, possessif et manipulateur, la vie n'a pas été tendre avec lui et il la rend difficile aux autres. 

La fin suit le même schéma que les livres New Adult. 
Un événement grave vient tout chambouler, tout remettre en question. Bien que cet événement ne soit en rien surprenant et crédible, il permet d'introduire des moments tendres, tristes, puissants à cette histoire et réussit à la sublimer. Ce petit quelque chose qui manquait tout au long de cette histoire apparaît donc lors des derniers chapitres, pour notre plus grand plaisir.




En conclusion, « Le Pacte » est une romance New Adult plaisante. Karina HALLE nous offre une histoire légère, qui donne le sourire et nous fait passer un bon moment de lecture. Son objectif est donc atteint, bien qu'il manque de la profondeur au récit pour en faire un livre vraiment intense, un coup de cœur.






Un livre à lire pour les mordus de New Adult.




Note.

15/20



Extrait.

– Alors, est-ce que tu veux te marier ?


Je suis tellement chamboulée par la tournure prise par les événements ce soir que j’arrive à peine à entendre ce que me dit Linden. Et ça en dit long sur mon trouble parce qu’habituellement, il obtient toujours mon attention, quoi qu’il dise. Je suppose que mon dîner avec monsieur Trouduc’ a été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. Mais merde, quel genre de type faut-il être pour porter un foulard et se curer le nez devant tout le monde ?

– Steph… répète-t-il avec son léger accent écossais, et je finis par détacher mes yeux de la mousse de mon demi.

Parfois, je me demande pourquoi je m’intéresse aux autres, il est tellement canon.
C’est aussi mon meilleur ami. Et je suis quasiment sûre qu’il vient de me demander de l’épouser.

– Quoi ? je demande.

Est-ce que j’ai vraiment bien entendu ?
Il me sourit. Parfois, ses sourires me coupent le souffle. Et je n’exagère pas. C’est soudain, désordonné et violent, et j’aimerais mieux que ça n’arrive pas, parce que, putain, j’aime bien respirer !

– Je t’ai demandé si tu voulais te marier ?

Tout à coup, je réalise que nous avons peut-être eu une conversation super-importante sans même que je m’en rende compte. Bon, mais Linden… mariage… les deux trucs ne vont pas vraiment bien ensemble. "

Extrait du blog " The Reading List of Ninie ".













Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




3 commentaires:

  1. Le début est super, après j'ai parfois décroché. Et les mots vulgaires rhaaaa mais bordel ne casse pas le truc tout mignon avec des crudités. Je veux la suite avec Bram. J'attends ton avis uhuhu. Tu es mon cobaye.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des crudités ? xD

      Je réponds 10 ans après donc tu as lu Bram. Pas la peine de te faire un roman dessus, tu sais que j'ai adoré :)

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...