jeudi 3 août 2017

The Player ; Vi KEELAND.

Édition : City Editions
          Collection Eden.
Prix : 17,50 €
Sortie : 01/09/2016
Pages : 318
Ebook : Oui - 12,99 

The Player
Vi KEELAND.



Résumé.

La première fois que Delilah rencontre Brody Easton, c’est dans un vestiaire. La jeune femme est journaliste sportive et, pour sa première interview, elle a décroché le gros lot. Brody, le célèbre footballeur est prêt à tout dévoiler, au sens littéral : lorsque Delilah lui pose sa première question, il laisse tomber la serviette nouée autour des reins ! Heu… 

Brody est arrogant, macho, insupportable, il n’a vraiment pas grand-chose pour lui à part sa gueule d’ange et son corps parfait. Delilah ne veut en aucun cas sortir avec un type qui veut juste se payer un peu de bon temps. 

Mais la jeune femme va vite comprendre que rien n’est simple. Comment résister à un homme qui la désire tellement ? Quelle est cette blessure secrète qu’elle perçoit derrière le masque du séducteur ? Et pourquoi une seule nuit ne suffit pas au jeune homme ?















« The Player » met en scène Delilah, une journaliste sportive qui suit de très près les tournois de football américain. 
Lors d’une fameuse ‘interview vestiaire’ qui consiste à aller interviewer les joueurs à la fin du match dans les vestiaires, elle décide d’aller recueillir les impressions du joueur star de l’équipe : Brody Easton. 
Ce dernier, beau comme un dieu, l’accueille en serviette de bain.. Mais lorsque la caméra commencer à filmer cet entretien, il décide de faire rager Delilah en faisant tomber la serviette par terre. Cette dernière, choquée de le voir tout nu, n’en perd pas ses moyens et décide qu’elle devra lui rendre la monnaie de sa pièce.
Brody, quant à lui, veut tout faire pour passer une nuit avec la jeune et belle journaliste, mais cette dernière ne lui facilite pas la tâche.
Delilah va-t-elle succomber au charme de ce joueur fougueux et mystérieux ?

Cette romance a été mise en avant dans beaucoup de blogs depuis sa parution et j’étais vraiment ravie d’avoir un peu de temps devant moi pour la sortir de ma vertigineuse PAL.

Cette romance sportive est loin des premières impressions que l’on pourrait se faire en commençant ce livre.
Le début rassemble un bon nombre de clichés, ce qui a eu pour effet de m’agacer très rapidement. De plus, j’ai trouvé que la temporalité en ce début de récit était mal gérée, que tout allait trop vite pour que cela soit vraiment crédible. 

Heureusement, passés les premiers chapitres, on se rend compte que Vi KEELAND n’avait pas prévu uniquement une romance entre un joueur orgueilleux et une journaliste têtue.
Ces deux personnages cachent bien leur jeu et l’on se rend compte que l’histoire sera bien plus profonde que ce que l’on peut s’imaginer en lisant le résumé.
Ils cachent chacun leur part sombre, leur passé, qui fait qu’ils sont ce qu’ils sont au moment de leur rencontre. Elle, elle ne veut qu’une relation sérieuse. Lui, il ne souhaite qu’un coup d’un soir. Pourtant, au fur et à mesure des pages, les rôles vont finir par s’intervertir, de manière très discrète, à tel point que même le lecteur va en être surpris.
J’ai beaucoup aimé la finesse avec laquelle arrive Vi KEELAND à créer ce retournement de situation.

L’univers du football américain est présent, sans qu’il nous étouffe. 
L’auteur arrive parfaitement à nous plonger dans ce monde sportif que l’on peut ne pas forcément connaître et cela donne du piment au récit. 

Les chapitres alternent entre les points de vue de Delilah et de Brody. De ce fait, nous sommes vraiment dans les pensées, mais aussi les envies et les doutes des personnages. 
J’ai par contre était un peu dérangée par cette alternance dans les premiers chapitres. En effet, la plupart de ceux du point de vue de Brody le mettent en scène alors qu’il rend visite à un personnage avec qui il a un passé commun. Or, nous en apprenons plus à ce sujet que plus loin dans le livre, ce qui fait que l’on peut se sentir perdus pendant ces chapitres. J’ai trouvé cela un peu maladroit de la part de l’auteur. Elle aurait pu sauter ces chapitres ou nous donner plus d’informations pour ne pas nous laisser le sentiment d’avoir oublié de lire quelque chose.. Alors que l’on est juste au début du livre.
Il y a également des chapitres du point de vue d’un autre personnage, dont je tairai le nom pour que vous ayez la surprise. Sachez que ces chapitres m’ont autant donné envie d’étriper ce personnage mystère, que de lui faire des câlins. Jusqu’au bout ce protagoniste aura réussi à me faire passer d’une émotion à une autre.

La romance est plus mignonne que ce que j’aurais pu imaginer. 
Je m’attendais à une relation intense et très charnelle, mais finalement les scènes intimes ne sont pas trop nombreuses dans le livre. 

La fin est vraiment belle et tendre.
L’épilogue rend cette histoire plus humaine et m’a mis du baume au coeur au moment de laisser ces personnages.




En conclusion, « The player » est une romance rythmée et intense, mais aussi très douce. Vi KEELAND arrive à nous entraîner dans son histoire et à la rendre plus profonde qu’une simple histoire d’amour. Même si elle ne révolutionne pas le genre, elle a le mérite de nous faire passer un bon moment de lecture et à nous faire apprécier ses personnages attachants.







Un livre à lire si vous recherchez une romance plus sombre que prévue, qui mélange parfaitement les instants légers et les moments d’émotions.







Avez-vous lu ce livre ? 

Votre avis m'intéresse donc n'hésitez pas à poster un petit commentaire.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...