mardi 21 mars 2017

Top Ten Tuesday #9




                                         

( Source de l'image : http://frogzine.weebly.com )
Le Top Ten  Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire prédéfini. Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français pour une 2e édition sur mon blogue Frogzine.


Le thème de cette semaine est " Les 10 livres avec une réelle leçon de vie derrière ".
Divers thèmes sont présents dans ces dix titres que je vous présente : anorexie, cancer, abandon, radicalisation, ... J'espère que vous trouverez votre bonheur et que je vous ferai découvrir quelques pépites.


                                                 

                                                      

            


- " Confess " Colleen HOOVER.
Auburn Reed a des plans très précis pour son avenir, et elle ne laissera personne se mettre sur son chemin. Lorsqu'elle franchit la porte d'une galerie d'art à Dallas pour un entretien, elle s'attend à tout sauf à l'irrésistible attraction qui la pousse vers Owen Gentry. Cet artiste énigmatique semble avoir beaucoup de choses à vouloir cacher à tout prix. Pour tenter de découvrir ses secrets les plus intimes, Auburn va baisser toutes ses barrières, pour comprendre qu'elle risque bien plus gros qu'elle ne pensait. Elle n'a qu'une solution : s'éloigner d'Owen au plus vite. Mais la dernière chose que souhaite Owen, c'est la perdre. Pour sauver leur relation, il devra tout confesser. Mais parfois, les mots peuvent être bien plus destructeur que la vérité...

- " Comment j'ai appris à voler " de Kathryn HOLMES.
Sam rêve depuis toujours d'être une ballerine professionnelle. Mais c'était avant que son corps ne s'en mêle, à s'arrondir à des endroits inappropriés... Bientôt, la jeune fille qui la regarde dans le miroir devient une étrangère. 
Après une série d'attaques de panique, sa mère – qui ne fait qu'accentuer ses complexes – décide de l'envoyer dans un centre de traitement pour jeunes filles rencontrant des problèmes d'acceptation de soi. Obligée de se livrer devant de parfaits étrangers, Sam n'a plus le choix. Si elle veut participer au ballet dont elle rêve tant depuis des mois, elle doit aller jusqu'au bout du programme. Elle trouve du réconfort auprès du bel Andrew, l'un des animateurs, et apprend peu à peu à dompter ses démons. 
Mais alors que les désillusions et les trahisons s'enchaînent, Sam trouvera-t-elle la force d'accomplir ses rêves ?


                                                   

    
              


- " Embrigadée " de Valerie DE BOISROLIN.
Juin 2013. Par un bel après-midi d'été, Léa quitte la maison de ses parents avec un sac de voyage et toute l'assurance de ses seize ans. Un dernier texto : « Je pars à Paris, maman. Bisou, je t'aime. » Elle va rejoindre son amoureux, un jeune islamiste radical. Depuis des mois, elle est sous son emprise, prête à croire à toutes ses promesses. Certains signes auraient pu alerter Valérie. Sa fille changeait, mais les adolescents sont si versatiles... Un mois plus tard, la police la retrouve : en burqa. Elle fugue de nouveau. Pour ne plus revenir. A ce jour, elle est en Syrie où elle a eu un enfant. Valérie a pu cependant renouer un fragile dialogue. Malgré la confi ance et l'amour, l'éducation donnée et les valeurs transmises, « l'inconcevable est arrivé ». Sa fille était équilibrée, et les raisons qui l'ont poussée à partir restent en grande partie une énigme. Valérie de Boisrolin met aujourd'hui toute son énergie au service de parents qui vivent le même cauchemar.

- " J'étais là " de Gayle FORMAN.
Cody a dix-huit ans. Elle n'a pas de père, mais une mère barmaid constamment en mini-jupe, et un avenir pas très rose depuis qu'elle a été recalée de la high school de Seattle qui aurait pu lui permettre de quitter enfin son « Shitburg » natal. 
Mais tout empire le jour où Meg, sa meilleure amie, sa sœur de cœur, se suicide après avoir avalé une dose massive de poison dans un motel anonyme, non loin de la fameuse high school où elle, brillante boursière, avait été acceptée. 
Lorsque les parents de Meg demandent à Cody d'aller récupérer les affaires de leur fille, celle-ci s'embarque pour Seattle, avec la ferme intention d'en savoir plus sur le geste de son amie.




                                                           

    









- " Les délices de Tokyo " de Durian SUKEGAWA.
Pour payer ses dettes, Sentarô vend des gâteaux. Il accepte d'embaucher Tokue experte dans la fabrication de an, galette à base de haricots rouges. Mais la rumeur selon laquelle la vieille femme aurait eu la lèpre étant jeune, met la boutique en péril. Sentarô devra agir pour sauver son commerce.

- " Les larmes de la liberté " de Kathleen GRISSOM.
Philadelphie, 1830. Pour sauver un jeune garçon victime de marchands d’esclaves, James, va devoir affronter les secrets de son passé.
Orfèvre respecté de la bonne société de Philadelphie, James devient l’amant de Caroline, jeune femme malheureuse dans son mariage. Quand celle-ci tombe enceinte, James est rattrapé par son passé. Mais avant d’avoir pu avouer ses origines à Caroline, il est appelé au secours par Henry, un ancien esclave qui lui a autrefois sauvé la vie. Son fils Pan a disparu. Tout porte à croire qu’il a été enlevé et vendu. 
Pour retrouver Pan, James doit retourner sur les lieux de son enfance, la colline aux esclaves…



                                                 
           
          


- " Et je renaîtrai de mes cendres " de Laurence FINET
Il est des livres qui s’insinuent en nous. Des histoires qui commencent avec la légèreté du vol d’une abeille qui entre en bourdonnant par la fenêtre. L’histoire de Laurence Finet — son histoire ?— en fait partie. Un mari aimant, quatre beaux enfants, un travail sans doute trop prenant mais peu importe, demain c’est les vacances… Et puis l’abeille pique. Et la douleur provoquée par la piqûre rappelle une autre blessure, plus ancienne. Nous voici alors inexorablement emportés. Derrière la légèreté du ton, des mots jetés, une accumulation de maux que l’on aurait crue inexprimable. Avec une grande pudeur et une bonne dose d’humour, Laurence Finet raconte les épreuves traversées, sans rien nous épargner. Et c’est grâce à une infinie délicatesse qu’elle parvient à nous faire ressentir toute la violence et l’horreur de ce qu’elle a dû endurer : « J’ai parlé. J’ai vomi des bribes de mon passé avec une telle violence que je me demande comment j’arrive encore à respirer. » Un témoignage soutenu par la force implacable du réel mais qui se lit comme un roman. Une fois refermé, plus d’autre choix que de respirer l’air et la vie à pleins poumons.

- " Avant toi " de Jojo MOYES.
Quand Lou apprend que le bar où elle est serveuse depuis des années, met la clé sous la porte, c’est la panique. En pleine crise, dans ce trou paumé de l’Angleterre, elle se démène pour dégoter un job qui lui permettra d’apporter à sa famille le soutien financier nécessaire. On lui propose un contrat de six mois pour tenir compagnie à un handicapé. C’est alors que la jeune femme découvre Will, un jeune tétraplégique qui rêve de mettre fin à ses jours. Lou n’a que quelques mois pour le faire changer d’avis.




          
          


- " Nouilles froides à Pyongyang " de Jean-Luc COATALEM.
Nul n'entre ni ne sort de Corée du NOrd, le pays le plus secret de la planète. Et pourtant, flanqué de son ami Clorinde, qui affectionne davantage Valéry Larbaud que les voyages modernes, et déguisé en vrai-faux représentant d'une agence de tourisme, notre écrivain nous emmène cette fois sur un ton décalé au pays des Kim. Au programme : défilés et cérémonies, propagande tous azimuts, bains de boue et fermes modèles, mais aussi errances campagnardes et crises de mélancolie sur les fleuves et sur les lacs, bref l'endroit autant que l'envers de ce pays clos mais fissuré. 
Un journal de voyage, attentif mais distant, amusé parfois, jamais dupe, dans ce royaume énigmatique dont un diplomaté américain affirmait récemment que l'on en savait moins sur lui que sur... nos galaxies lointaines.

- " Fleurs sauvages " de Kimberley FREEMAN.
Beattie : Glasgow, 1929 Beattie Blaxland avait des rêves. De grands rêves. Elle rêvait d'une vie remplie de mode et d'étoffes. Ce dont elle n'avait jamais rêvé, c'était de tomber enceinte de son amant, un homme marié, à la veille de son dix-neuvième anniversaire. Emma : Londres, 2009 Emma Blaxland-Hunter vivait son rêve. Danseuse étoile au London Ballet, elle avait tout. jusqu'au jour où elle a tout perdu. Des décennies les séparent et les deux femmes doivent trouver la force de reconstruire leur vie. Un héritage mènera l'histoire à Wildflower Hill, là où une femme peut apprendre à se relever et savoir ce qu'elle veut vraiment. Des différences de classes sociales à Glasgow pendant la dépression aux pâturages vallonnés d'une ferme dans la campagne tasmanienne : une histoire inoubliable pleine de passion, d'amour, de secrets et de malheurs.
              
                                   





Qu'en pensez-vous ? Avez-vous lu l'un de ses livres ?
Faites-vous également le Top Ten Tuesday ?

N'hésitez pas à réagir, on est là pour discuter et ça sera avec plaisir que j'échangerai avec vous :)

6 commentaires:

  1. Je vais bientôt lire J'étais là et j'ai hâte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est très beau, j'ai beaucoup aimé ! :)

      Supprimer
  2. oh la la plein de livre que j'aimerai découvrir :o
    très jolie sélection =)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      Tous les livres de cette sélection m'ont plu, donc je ne peux que te conseiller de te les procurer :)

      Supprimer
  3. "Avant toi" est un livre superbe !
    Je n'ai pas encore lu "J'étais là" mais ce livre me tente de plus en plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant toi est superbe comme tu dis !
      J'étais là est un peu plus sombre comme univers, différent. Certains ont aimé, d'autres pas, moi ça a été une belle lecture ^^

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...